•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une chance en or pour le boxeur Patrice Volny en Allemagne

Une victoire contre Patrick Wojcicki lui ouvrirait les portes d'un combat de championnat du monde.

Un boxeur est penché sur les câbles dans un ring.

Le boxeur Patrice Volny disputera un combat éliminatoire le 17 octobre en Allemagne.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Jobin

Le boxeur québécois Patrice Volny s'envolera bientôt pour Düsseldorf, en Allemagne, où il participera à un combat éliminatoire de la International Boxing Federation (IBF).

Son adversaire, Patrick Wojcicki, est invaincu en 15 combats, tout comme lui. Une victoire lors de ce duel, qui devrait être présenté le 17 octobre, pourrait permettre au boxeur, qui s’entraîne à plein temps à Ottawa, de participer rapidement à un combat de championnat du monde contre Gennady Golovkin.

On se considère chanceux d’avoir eu cet appel dans la situation actuelle. Impossible de dire non à une telle opportunité , mentionne Volny, rencontré au gymnase Final Round, dans la capitale.

On est dans une période plutôt morte dans le monde du sport. Il n’y a pas grand-chose qui se passe. Quand on t'appelle, tu dois y aller.

Patrice Volny, boxeur professionnel

Volny se devait d’accepter ce défi, d’autant plus qu’il est à sa portée, selon son entraîneur. Éric Bélanger croit que les retombées d’une éventuelle victoire seront bien plus importantes que les risques associés au duel.

Un boxeur frappe sur un sac.

Le boxeur Patrice Volny est invaincu en 15 combats.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Jobin

C’est un boxeur très classique. Il ne fait rien d’exceptionnel et ce n’est pas un gros cogneur. Par contre, il a beaucoup d’expérience et un bon timing. Même si à première vue il ne fait rien d’éclatant, il faut faire attention, analyse Bélanger, qui croit son poulain bien outillé pour relever le défi.

Patrice peut tout faire. Il a de longs bras et peut se battre à l’intérieur. Nous avons des options selon le déroulement du combat.

Éric Bélanger, entraîneur de Patrice Volny

Un retour apprécié

Volny ne cache pas qu’il a trouvé le temps long au cours des derniers mois. Avec les gymnases fermés pendant quatre mois, la boxe a tourné au ralenti au Québec.

J’ai pris ce temps pour travailler sur certaines lacunes, des choses que je n’ai pas le temps de faire normalement. Ça fait un bien exceptionnel de frapper de nouveau un sac et de remonter dans le ring , raconte le boxeur, qui a retrouvé ses repères tranquillement dans les dernières semaines.

C'est sur qu’on est un peu rouillé comme tout le monde qui n’a pas pratiqué le sport à 100 %. Tout revient à sa place à l’entraînement. Je ne suis pas inquiet.

Le boxeur Steven Wilcox fait des exercices avec son entraîneur Éric Bélanger

L'entraîneur Éric Bélanger dans un ring avec un boxeur.

Photo : Courtoisie/Éric Bélanger

Le présent camp d’entraînement est tout de même particulier pour le Montréalais et son équipe.

On garde le nombre de personnes au strict minimum. On garde les mêmes partenaires d'entraînement et tout le monde a été testé au début. Patrice est isolé dans une chambre d'hôtel et c’est la même chose pour ses partenaires, explique Bélanger.

Souvent dans l'ombre d'autres boxeurs au Québec, Patrice Volny espère que ce combat lui donnera la reconnaissance qu'il croit mériter dans les médias et le monde de la boxe.

Ça pourrait me donner de nombreuses opportunités. J’aurai beaucoup de visibilité avec une victoire, conclut Volny, confiant en ses moyens, dont la moitié des combats ont eu lieu dans la belle province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !