•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surveillance policière des bars et restaurants : un seul constat émis à Trois-Rivières

Un serveur ganté verse de la bière en fut dans une pinte.

Les lieux publics comme les bars représentent un risque de contamination plus élevé, car il y est plus difficile de respecter la distanciation et de porter le masque.

Photo : Associated Press / Petr David Josek

Radio-Canada

Comme ailleurs au Québec, les policiers de Trois-Rivières ont eu les bars et les restaurants à l'œil toute la fin de semaine dans le cadre d'une opération de surveillance et de vérification des mesures sanitaires.

En tout, 37 établissements ont été visités, parfois à deux reprises, entre jeudi et dimanche. Les policiers ont entre autres vérifié que les établissements tenaient un registre de leur clientèle.

L’opération en était surtout une d’information, a expliqué au micro de Toujours le matin le responsable des relations publiques et relations communautaires de la Police de Trois-Rivières, Luc Mongrain.

On a tenté d’apporter de légers correctifs quand on a constaté que certains tenanciers ne possédaient pas toute l’information , a-t-il relaté.

Bilan : plusieurs avertissements ont été faits à des clients et un constat d'infraction sera transmis à un tenancier de bar du centre-ville pour avoir vendu de l’alcool en dehors de la plage horaire permise, c’est-à-dire après minuit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !