•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle exposition de Claudie Gagnon à la Galerie 3

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Deux oeuvres suspendues

La Galerie 3 présente une exposition d'oeuvres récentes de Claudie Gagnon

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

L’artiste multidisciplinaire Claudie Gagnon présente ses oeuvres récentes, à la Galerie 3. Au coeur de cette nouvelle exposition solo, 13 oeuvres suspendues évoquent de façon singulière des lustres précieux.

On retrouve ici des suspensions de Claudie Gagnon, des oeuvres qui sont faites à partir d'objets qu'elle a récupérés au fil de nombreuses années, et qu'elle amalgame pour créer ses magnifiques objets, souligne Audrey Careau, directrice adjointe de la Galerie 3.

Trois étendards accueillent les visiteurs à l’entrée de l’exposition. Et trois mots s’y trouvent inscrits : ravir, temps et paradis.

Chaque étendard est une énigme en soi, de préciser Claudie Gagnon. Chacun en fait sa propre lecture. Pour moi, c’est très important de ne pas donner toutes les clés, explique l’artiste qui aime l’idée d’offrir un relais pour l’imagination à ceux qui regardent ses oeuvres.

Des objets scientifiques de mesure composent une oeuvre suspendue

Une oeuvre suspendue composée d'instruments de mesure

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

Claudie Gagnon a amassé et assemblé minutieusement un grand nombre d’objets pour réaliser les 25 Oeuvres qui composent cette exposition. Des outils scientifiques, des insectes naturalisés, des miroirs et des feuilles dévitalisées créent, tout à coup, un monde de contrastes.

Chez Claudie Gagnon, on est toujours entre ces deux pôles, soit d’une part la beauté, le ravissement, le merveilleux, mais aussi, il y a toujours quelque chose d’étrange et souvent de répulsif. On est beaucoup dans cette confrontation d'émotions, explique Audrey Careau.

Claudie Gagnon est l'artiste à qui on doit l'oeuvre emblématique qui rappelle à l’entrée du Diamant, l'enseigne du défunt cinéma de Paris.

851B1334-B48B-4339-8448-37FD3B4FB910

Enseigne du Diamant, lors de son installation

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

On reconnaît dans l’exposition, le goût de l’artiste pour le jeu des transparences et la capacité de réflexion et de réfraction qu’offrent le verre et le miroir, mes matériaux chéris depuis toujours, d’affirmer Claudie Gagnon.

Le temps apparaît comme un thème majeur chez l’artiste. C’est un peu obsessionnel. Tous les éléments sont récupérés, et ce sont des oeuvres qui prennent un temps infini à faire. Je voulais évoquer cela.

Une oeuvre suspendue au motif de roses.

Claudie Gagnon utilise certaines méthodes de joaillerie pour l'assemblage de ses oeuvres suspendues.

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

Cette exposition non dénuée d’humour et intitulée Ruses et ravissements, étude plus ou moins exacte du monde sera présentée à la Galerie 3 jusqu'au 11 octobre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !