•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Travailleur de chantier happé à mort : le chauffard arrêté

Scène de l'accident sur l'autoroute 20.

L'autoroute 20 à la hauteur du kilomètre 215, à Sainte-Eulalie, après qu'un chauffard ait happé mortellement un travailleur de chantier tôt lundi matin avant de prendre la fuite.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

Un homme de 44 ans qui habite Longueuil a été arrêté et fera face à des accusations de conduite avec les capacités affaiblies causant la mort et de délit de fuite causant la mort. Peu avant 4h, lundi matin, le chauffard aurait happé mortellement l’un des travailleurs d’un chantier de construction sur l’autoroute 20 avant de prendre la fuite.

Le travailleur – un homme dans la cinquantaine – a été transporté à l'hôpital  où son décès a été constaté, a indiqué la porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Éloïse Cossette, en entrevue à Toujours le matin.

Une procédure sécuritaire?

L’accident serait survenu lors du déplacement de glissières de sécurité en béton. Le travailleur de l’entreprise Signalétik se serait alors retrouvé au milieu de la chaussée. 

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) confirme qu’elle a depuis interdit aux gestionnaires du chantier de déplacer ces glissières lorsqu’il y a circulation automobile à proximité. 

Selon sa porte-parole, l’entreprise a aussi été avisée qu’elle devra mettre en place une méthode de travail sécuritaire et en transmettre les détails à la CNESST.

L’enquête n’est pas terminée

Une opération de ratissage et de surveillance a été mise en œuvre pour retrouver le chauffard, lundi avant-midi. Tous les postes de police environnants ont été mobilisés.

Un véhicule accidenté a été repéré dans le secteur de Saint-Apollinaire vers 5 h 30, avec un conducteur apparemment intoxiqué. L’homme a été arrêté pour conduite avec capacités affaiblies par l’alcool. Il a échoué l’alcootest.

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs a alors été saisi du dossier.

Des reconstitutionnistes de la SQ et des enquêteurs de la CNESST ont été déployés sur place. Leurs enquêteurs interrogeront aussi des témoins

L'autoroute 20 a momentanément été fermée à la circulation en direction est dans ce secteur.

Appel à la prudence

La mort de ce travailleur ébranle de nombreux collègues et confrères, partout au Québec.

Le comportement des automobilistes change drastiquement lorsqu’il y a présence policière. Il y a un effet automatique par rapport à la présence d’un camion de signalisation. De quelle façon on peut obtenir ce même résultat sur tous les chantiers? Cet évènement est triste et nous rappelle l’importance de ralentir en zone de travaux, ça fera toute une différence pour la sécurité des travailleurs, estime Dominic Beauchesne, le directeur général de Signalisation 2020.

Des voitures et des cônes sur un viaduc.

Les travaux en cours sur le boulevard Jean-XIII ralentissent la circulation dans le secteur. (archives)

Photo : Radio-Canada

En après-midi, la ville de Trois-Rivières a publié un communiqué dans lequel elle invite les automobilistes à faire preuve depatience aux abords de ses chantiers.

Celui du boulevard Jean-XXIII (à l’angle du boulevard Saint-Jean) provoque jour après jour de longs embouteillages.

« Il est suggéré d’utiliser des chemins alternatifs aux alentours de ces grands axes. Si les contournements sont impossibles, merci de faire preuve de patience, de diligence et de respect envers les usagers et les signaleurssur les chantiers », implore-t-elle.

Les travaux s’y poursuivront jusqu’à la fin de l’automne et reprendront au printemps 2021 à l’intersection de la rue Bellefeuille.

Avec les informations de Camille Carpentier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !