•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Saaremaa incapable de se rendre à Matane

Le navire Saaremaa au port de Matane.

Le Saaremaa doit remplacer le F.-A.-Gauthier pendant l'arrêt technique annuel du traversier (archive).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Le Saaremaa a connu des ennuis au large de Bécancour dimanche, à peine une heure après avoir quitté le port de Trois-Rivières où il séjournait après avoir été l'objet de travaux en cale sèche. Le traversier qui a coûté 45 millions de dollars devait remplacer le F.-A.-Gauthier à la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout à partir de mardi.

Le Saaremaa a même dû être assisté par le remorqueur Ocean Charlie lorsqu'il a rebroussé chemin.

À la Société des traversiers du Québec, on dit ne disposer que de très peu d'informations pour l'instant. Nous investiguons pour connaître la cause du problème, a mentionné le porte-parole Alexandre Lavoie.

Le Saaremaa était amarré au port de Trois-Rivières depuis le début septembre. Auparavant, il avait subi au Chantier Davie Lévis une série de travaux exigés par Transport Canada dans le cadre de son acquisition par la Société des traversiers l'an dernier.

Le Saaremaa devait cependant remplacer le F.-A.-Gauthier à partir de mardi et il avait quitté Trois-Rivières à destination de Matane. Le F.-A.-Gauthier doit à son tour subir plusieurs travaux d'entretien dans le cadre de son arrêt technique annuel. Il était aussi prévu de remettre en fonction le système au Gaz naturel liquéfié.

Selon nos informations, le voyage du F.-A.-Gauthier vers Trois-Rivières, où doivent se dérouler ces travaux, est sur la glace pour le moment.

Dimanche en soirée, le Saaremaa était toujours accosté au port de Trois-Rivières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !