•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mort de 5 Manitobains en 5 semaines remet en doute la sûreté des passages à niveau

Le train se dirige vers un passage à niveau en fin de journée.

La Société d'assurance publique du Manitoba rapporte en moyenne cinq accidents impliquant des trains chaque année. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Radio-Canada

Les Manitobains sont invités à faire preuve de prudence aux passages à niveau de la province après la mort de cinq personnes lors d’accidents au passage de voies ferrées en cinq semaines.

Le dernier d’entre eux s’est produit vendredi soir. Le conducteur d’un véhicule utilitaire sport a été tué lorsque son véhicule est entré en collision avec un train à un passage à niveau au nord de la Transcanadienne, à environ 40 km à l’ouest de Portage-la-Prairie.

La semaine dernière, trois hommes ont été tués lorsque leur camion a été percuté par un train du Canadien Pacifique dans les environs de Strathclair, dans l’est de la province.

Le mois dernier, un autre homme est mort lorsqu’un train est entré en collision avec son VUS à l’ouest de Portage-la-Prairie.

C’est toujours inquiétant lorsque des gens perdent la vie de cette façon, souligne le porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) au Manitoba, le sergent Paul Manaigre.

Bien qu’il soit trop tôt, selon la GRC, pour parler de tendance à la hausse, le sergent Manaigre croit que ces accidents doivent inciter les automobilistes à la prudence.

Selon lui, ces morts peuvent notamment être le fruit d’une tentative de faufilage avant que le train passe ou encore d’un problème de visibilité. On essaie toujours de savoir quelle est la cause de ces collisions.

Parmi les autres facteurs qui pourraient être en cause vendredi soir, il y a la conduite avec facultés affaiblies ou un problème de santé, indique-t-il. Le plus important, c’est de faire attention quand on est au volant.

Il faut surveiller les alentours, surtout aux passages à niveau. Y a-t-il un panneau d’arrêt obligatoire? Y a-t-il des barrières?

L’appel à la prudence survient à quelques heures du lancement de la campagne annuelle de sécurité ferroviaire du Canadien National.

La semaine de la sécurité ferroviaire se déroule du 21 au 27 septembre au Canada et aux États-Unis.

Selon le porte-parole de la Société d’assurance publique du Manitoba, Brian Smiley, environ 5 accidents impliquant des trains se produisent chaque année au Manitoba, dont 10 % sont mortels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !