•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux cas positifs de COVID-19 à la mine de Hope Bay au Nunavut

La mine d'or Hope Bay se trouve sur un immense terrain vague.

La mine d'or Hope Bay en juin 2017.

Photo : Fournie par Alex Buchan/TMAC

Radio-Canada

Deux cas positifs à la COVID-19 ont été confirmés à la mine d'or de Hope Bay au Nunavut, selon le médecin hygiéniste en chef du territoire qui en a fait l'annonce dans un communiqué. Il s'agit des deux premiers cas confirmés au Nunavut.

NDLR :

Le ministère de la Santé a indiqué après la publication de ce texte que les deux cas ne seraient pas comptabilisés au Nunavut. Le ministère ajoute que les deux cas devront plutôt être comptabilisés dans la province d'où proviennent les deux mineurs.

Le Dr Michael Patterson précise que les deux mineurs ont contracté le coronavirus chez eux avant leurs déplacements, mais que cela n’a pas été constaté avant leur arrivée à la mine située à 125 km au sud-ouest de Cambridge Bay.

Les deux mineurs sont asymptomatiques; ils ont été immédiatement placés en isolement et ont été testés pour le virus , a déclaré le médecin.

Les écouvillons, dit-il, ont été vérifiés le soir du 16 septembre et confirmés par le Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg samedi.

Le ministre de la Santé, George Hickes, souligne que la mine de Hope Bay est un endroit isolé dans laquelle aucun habitant du Nunavut n’y travaille pour l’instant. Le risque de transmission de la COVID-19 dans nos collectivités à ces cas est très bas , affirme-t-il.

Selon le communiqué, aucune preuve de transmission de la maladie n’existe sur le site de la mine. Les autorités sanitaires restent cependant prêtes à intervenir à tout moment, s’il le faut.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Aucun décès lié au coronavirus n’a été constaté au Nunavut depuis le début de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !