•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Estrie enregistre 30 nouveaux cas de COVID-19

Une table où il est inscrit: "1 personne par table". On voit des jeunes assis en arrière plan.

Le Cégep de Sherbrooke vit sa première éclosion de COVID-19 à quelques semaines de la rentrée.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Rousseau

Radio-Canada

Les cas de COVID-19 repartent à la hausse en Estrie. Samedi, la santé publique confirme que 30 nouveaux cas ont été déclarés au cours des dernières 24 heures.

Au cours de la fin de semaine, la santé publique en Estrie ne donne pas de détails quant à l’origine des cas sur le territoire.

L’Estrie demeure en préalerte, associée à la zone jaune. Dans la dernière semaine, la région a enregistré en moyenne 17 nouveaux cas par jour. Afin de retourner en zone verte, l’un des critères établis par la santé publique est de compter au maximum 10 nouveaux cas par jour.

Éclosion au Cégep de Sherbrooke

Une éclosion est en cours au Cégep de Sherbrooke. L'établissement recense pour la première fois depuis le début de la session un cas de transmission de la COVID-19 sur son campus.

La porte-parole du cégep, Marie-Claude Dupoy confirme que cette éclosion touche deux personnes qui fréquentent l'établissement, sans préciser s'il s'agit d'étudiants ou de membres du personnel.

Une dizaine de personnes qui font partie du même sous-groupe ont dû se placer en isolement, précise le Cégep.

Concernant cette éclosion, on a eu la confirmation que nos mesures étaient adéquates, donc on va continuer de les appliquer de façon rigoureuse, précise Marie-Claude-Dupoy.

Pour le moment, aucun appel au dépistage n'est lancé dans l’établissement qui compte 5600 étudiants et 800 membres du personnel.

Depuis le début de la session, le Cégep de Sherbrooke a recensé 14 cas de COVID-19, dont 12 personnes qui ont contracté le virus en dehors du campus.

Près de 20 cas à l’Université de Sherbrooke

À l’Université de Sherbrooke, quelque 18 cas de COVID-19 sont confirmés à travers les trois campus. Une activité sociale qui a eu lieu le 9 septembre à l’extérieur du campus universitaire serait notamment à l’origine de moins de 10 cas dans l’établissement. Il ne s’agit toutefois pas d’une éclosion puisque la contamination n’a pas eu lieu à l’université.

L’UdeS précise notamment qu'un petit groupe d'étudiants de 1re et de 2e années du programme d’études sur l’adaptation scolaire et sociale a contracté le virus. Jusqu’au 27 septembre, tous les cours du programme seront donnés à distance.

On a eu un nombre assez significatif pour prendre la décision de suspendre jusqu'au 27 septembre un programme sur deux années, ça représente environ 150 étudiants.

Jacques Girard, directeur de division Division de la sécurité et Coordination des mesures d'urgence à l'Université de Sherbrooke

Les étudiants infectés ainsi que les personnes qui ont été en contact étroit avec ceux-ci doivent demeurer en isolement.

Les activités d’enseignement et de recherche continuent de se dérouler normalement pour le reste de la faculté et de l’université qui compte 31 000 étudiants et 7 200 membres du personnel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !