•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 15 nouveaux cas dans le Bas-Saint-Laurent

L'enseigne de la clinique de dépistage désigne l'entrée.

Une quinzaine de personnes infectées à s'ajoutent au bilan des cas de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent (archives).

Photo : Radio-Canada / Alain Fournier

Radio-Canada

Le Centre de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent confirme 15 nouveaux cas de COVID-19 sur son territoire, portant le bilan à 249 personnes infectées depuis le début de la pandémie.

Ces nouveaux cas se trouvent principalement dans les municipalités régionales de comté de Rivière-du-Loup (+7 cas) et du Témiscouata (+5 cas).

Cas par MRC :

  • La Matapédia : 14 cas
  • La Matanie : moins de 5 cas
  • La Mitis : 5 cas
  • Rimouski-Neigette : 40 cas
  • Les Basques : moins de 5 cas
  • Rivière-du-Loup : 100 cas (+7)
  • Témiscouata : 27 cas (+5)
  • Kamouraska : 55 cas (+2)
  • À déterminer : 1 cas

Le Bas-Saint-Laurent ne déplore toujours que deux morts depuis le début de la pandémie et ne compte aucune hospitalisation, indique le CISSS. Un total de 105 personnes ont guéri de la COVID-19 dans la région.

Au total, 142 cas de COVID-19 sont donc considérés comme actifs dans la région.

Le CISSS a également complété 789 dépistages dans la journée de vendredi.

La situation à Saint-Alexandre-de-Kamouraska sous contrôle

La santé publique régionale surveille également la situation à l'entreprise Aliments Asta où plusieurs employés ont contracté la COVID-19.

Vendredi, certains des 450 employés ont été mis en isolement préventif et une campagne de dépistage massif est en cours.

Or, le CISSS se veut confiant et juge que l’opération se déroule rondement.

Si on est capable de joindre tous les employés, on va avoir terminé [de tester] la grande majorité des employés aujourd’hui, estime le directeur des services professionnels adjoint du CISSS, Dr Simon Delisle.

Selon lui, 80 % à 90 % des résultats des tests seront connus dimanche ou lundi matin.

On a une excellente collaboration d’Aliments Asta, précise le Dr Delisle, qui affirme que des échanges en continu sont effectués entre le CISSS et les ressources humaines de l’entreprise.

Il dresse également des parallèles avec la situation aux résidences du Havre à Rimouski, où deux employés avaient contracté la COVID-19 au début de l’été.

C’est la deuxième expérience que l’on vit de faire un dépistage massif de 300 à 500 personnes dans un très court délai, résume-t-il.

Avec les informations de Geneviève Génier Carrier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !