•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

427 nouveaux cas de COVID-19 au Québec

Cinq décès se sont ajoutés au bilan, dont deux décès survenus dans les dernières 24 heures.

Représentation d'une molécule du coronavirus dans la main d'un infirmier.

Le Québec se prépare à affronter une deuxième vague virale.

Photo : afp via getty images / NICOLAS ASFOURI

Radio-Canada

La santé publique du Québec fait état samedi de 427 nouveaux cas de COVID-19 dénombrés la veille, ce qui porte à 67 080 le nombre de contaminations recensées dans la province depuis le début de la pandémie.

Deux décès liés au coronavirus ont été rapportés dans les dernières 24 heures, auxquels s'ajoutent trois autres décès survenus entre le 12 et le 17 septembre. Au Québec, 5797 personnes ont donc succombé à la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Le nombre d'hospitalisations a quant à lui diminué par rapport à la veille : on compte cinq patients de moins, pour un total de 131 personnes. Parmi celles-ci, 31 se trouvaient aux soins intensifs, soit une de plus que la veille.

À Montréal, le nombre de nouveaux cas confirmés est de 128, soit plus que le double de la veille. L'Outaouais constate également une recrudescence des contaminations, 27 selon les données les plus récentes, soit le nombre de nouveaux cas le plus élevé de la semaine écoulée.

L'Estrie, Chaudière-Appalaches, Laval et les Laurentides connaissent également un pic de nouvelles contaminations, ces dernières 24 heures, par rapport au recensement journalier de la semaine.

On recense 58 490 personnes infectées par la maladie maintenant rétablies, soit une hausse de 272 par rapport à hier.

COVID-19         : ce qu'il faut savoir

Le nombre de prélèvements réalisés le 17 septembre a légèrement diminué par rapport à la veille, avec 29 079 tests de dépistage effectués dans la province.

Depuis le début de la pandémie, un total de 2 038 332 tests ont été réalisés. Québec publie systématiquement les données de dépistage 24 heures après les autres.

En Ontario, devant la hausse la plus significative des cas confirmés depuis le mois de juin, le gouvernement Ford a décidé de réduire la jauge des rassemblements à 10 personnes en intérieur et 25 en extérieur, et ce dans toute la province, pour une période d'environ un mois.

En août, les salles pouvaient accueillir jusqu'à 50 personnes en Ontario; la limite était fixée à 100 personnes en extérieur.

Legault déclaré négatif

Le premier ministre François Legault, qui s'était placé en isolement préventif vendredi, a par ailleurs reçu son test de dépistage à la COVID-19. Son épouse et lui-même ont été déclarés négatifs, a-t-il annoncé samedi par communiqué.

Par mesure de prévention, la santé publique suggère de rester isolé deux semaines après un contact avec une personne porteuse. Comme j’ai eu un contact avec M. Erin O’Toole lundi dernier, je resterai donc isolé, à la maison, pour une période additionnelle d’une semaine, jusqu’au 28 septembre, a-t-il ajouté.

D'ici là, ce sera la vice-première ministre Geneviève Guilbault qui remplacera M. Legault à l'Assemblée nationale et lors des points de presse au sujet de l'évolution de la pandémie au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !