•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaste opération policière visant la distraction au volant

Un homme utilise son cellulaire au volant de sa voiture.

L'utilisation du cellulaire au volant fait partie des principales sources de distraction.

Photo : Getty Images / Geber86

Radio-Canada

Une opération policière d'envergure ayant pour but de sensibiliser les conducteurs aux dangers de la distraction au volant s'est amorcée vendredi.

De façon concertée, les différents corps de police du Québec, la Société de l'Assurance automobile du Québec, ainsi que Contrôle routier Québec mèneront plusieurs opérations policières sur l'ensemble du Québec jusqu'au 24 septembre prochain.

L'utilisation d'un cellulaire, d'un appareil électronique ou d'un écran tactile feront partie des comportements qui seront surveillés par les forces de l'ordre pour la durée de la campagne.

La porte-parole régionale de la Sûreté du Québec, Nancy Fournier, indique que la distraction au volant est l'une des principales causes de collisions mortelles ou impliquant des blessures graves au Québec.

Il est prouvé que de texter en conduisant à une vitesse de 90 km/h équivaut à traverser un terrain de football les yeux fermés, donc ça va quand même vite quand notre vue n’est plus sur la route, souligne-t-elle.

Selon la Sûreté du Québec, un conducteur distrait ne serait pas capable de voir jusqu'à 50 % de l'information dans son environnement. Ainsi, le déploiement de l'opération policière a pour thème Ne laissez pas la distraction vous aveugler.

Si un conducteur est intercepté avec un appareil électronique à la main ou à l'oreille, il écope d'une amende de 489 $ et de 5 points d'inaptitude.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !