•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la santé publique appelle les chasseurs à la prudence

Deux chasseurs à l'orée d'un bois observe une étendue ouverte.

Des chasseurs de chevreuil à l'affût.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Annie-Claude Luneau

La direction de la santé publique de l’Abitibi-Témiscamingue espère que la saison de la chasse ne favorisera pas l’apparition de nouveaux cas de COVID-19.

Pour diminuer les risques de contamination, les autorités sanitaires demandent aux chasseurs de limiter le nombre de personnes dans le même camp de chasse et de porter le couvre-visage avec les personnes qui n’habitent pas le même domicile.

La directrice régionale de la santé publique, Lise Landry demande à l'ensemble des chasseurs de ne pas inviter la COVID-19 dans leur camp de chasse, de respecter les consignes sanitaires, de ne pas partager la vaisselle, les outils, etc.

Les autorités suggèrent aussi de maintenir une distance de 2 mètres entre les lits ou d’installer une séparation physique.

Chaque famille devrait préparer ses repas et laver sa propre vaisselle pour éviter de partager des objets comme des chaudrons ou des ustensiles.

La santé publique conseille aussi de garder le même groupe de chasseurs, d’éviter de partager un mirador avec des personnes qui n’ont pas la même adresse et de passer le plus de temps possible à l’extérieur.

De plus, lors du débitage d’un animal, le port du couvre-visage et de lunettes sont recommandés.

Le gouvernement du Québec souhaite aussi inciter les chasseurs à enregistrer leurs gibiers en ligne plutôt qu'en personne au mffp.gouv.qc.ca.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !