•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chaudière-Appalaches songe à limiter les déplacements dans les RPA

Une femme âgée transporte un sac de provision dans le hall d'entrée d'un immeuble, devant un ascenseur.

Certains professionels continuent à se déplacer d'une résidence pour aînés à une autre pour offrir des soins non médicaux.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Depuis qu’une coiffeuse a fait entrer, bien malgré elle, la COVID-19 dans trois résidences pour aînés (RPA) de Thetford Mines, le CISSS de Chaudière-Appalaches songe sérieusement à interdire les déplacements liés aux services non médicaux dans l’ensemble des établissements.

Tout ce qui est des visites externes de personnel qui donne des services, c'est sûr que c'est questionné. C'est certain qu'on se demande si on doit faire des actions supplémentaires , laisse tomber Julie Lambert, adjointe à la directrice de santé publique dans Chaudière-Appalaches.

Des discussions sont d’ailleurs en cours avec la direction nationale de santé publique et le ministère de la Santé. Julie Lambert admet avoir des sueurs froides quand elle pense qu’une situation semblable pourrait se reproduire.

Julie Lambert, adjointe à la directrice de santé publique de Chaudière-Appalaches

Julie Lambert, adjointe à la directrice de santé publique de Chaudière-Appalaches

Photo : Radio-Canada

Il y a sûrement des choses qui vont changer dans les prochains jours.

Julie Lambert, adjointe à la directrice de santé publique de Chaudière-Appalaches

Elle précise toutefois qu’une telle décision doit se prendre à l’échelle de la province pour garder une certaine cohérence dans les mesures imposées pour limiter la propagation du virus.

C’est certain qu’il faut qu’on s’attache avec nos instances nationales parce qu’on ne peut pas agir, toutes les régions, selon notre bon vouloir. Il faut de la cohérence, sinon ça pourrait amener des préjudices aux gens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !