•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération OSCAR : les policiers déjà présents dans des établissements de Rimouski

La terrasse de la microbrasserie Le Bien Le Malt, à Rimouski.

Les policiers sont déjà présents dans des établissements de Rimouski, dans le cadre de l'opération OSCAR lancée par Québec.

Photo : Radio-Canada / Alain Fournier

Radio-Canada

Les policiers de la Sûreté du Québec ont déjà commencé à visiter des bars et des restaurants pour s'assurer du respect des consignes sanitaires à Rimouski.

Le gouvernement du Québec a annoncé vendredi une vaste opération, l'opération OSCAR, au cours de laquelle 1000 bars, restaurants et autres salles de réception de la province seront visités en fin de semaine par les policiers.

Ce sera particulièrement le cas dans les régions où le niveau d'alerte est au stade de préalerte (jaune), comme le Bas-Saint-Laurent.

À Rimouski, le restaurant Bovino Grill a déjà reçu la visite des policiers.

Le copropriétaire du restaurant, Éric Dumas, affirme que cette intervention de la Sûreté du Québec s'apparente surtout à une visite de courtoisie.

Ils sont arrivés vers 20 h. Ils étaient une dizaine de policiers.

Éric Dumas, copropriétaire du Bovino Grill

Tout a été bien fait. Ils nous ont bien expliqué les choses, c'était vraiment correct. Moi, je suis d'accord avec ça. Ils ont regardé mes permis d'alcool pour savoir le nombre de personnes que je pouvais accepter à l'intérieur. Ça s'est très bien passé, explique-t-il.

M. Dumas accueille favorablement cette opération lancée par le gouvernement.

Je trouve ça vraiment correct qu'ils viennent faire le tour, surtout avec ce qui s'est passé au Bas-Saint-Laurent cette semaine. Ça nous sécurise et ça sécurise les gens aussi, je crois.

Éric Dumas, copropriétaire du Bovino Grill

L'opération OSCAR est également bien accueillie à la microbrasserie Le Bien, le Malt à Rimouski. Le brasseur Ian Smith affirme ne pas être surpris de cette initiative de Québec.

C'est sûr que c'est quelque chose à quoi il fallait s'attendre, étant donné les éclosions dans certains établissements.

Ian Smith, brasseur au Bien, le Malt

Je pense que c'est une bonne chose. Je comprends que ça peut être plate un peu, mais c'est pour la santé de tout le monde, donc c'est tout à fait compréhensible, précise-t-il.

Même si les employés de ces deux établissements saluent cette nouvelle mesure, ils demeurent aux aguets.

Tous constatent une baisse de l'achalandage dans depuis l'augmentation des cas dans la région.

Bilan de COVID-19 au Bas-Saint-Laurent

Le Bas-Saint-Laurent enregistre 12 cas supplémentaires vendredi, portant son bilan à 234 personnes infectées depuis le début de la pandémie.

La majorité de ces nouveaux cas se trouvent dans les MRC de Témiscouata, de Rivière-du-Loup et de Rimouski-Neigette.

D'après les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !