•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joël Arseneau congédie un employé en raison de ses opinions sur la COVID-19

Debout devant des drapeaux du Québec, Joël Arseneau s'adresse à un public qu'on ne voit pas dans le cadrage.

Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine (archives)

Photo : Radio-Canada / Daniel Coulombe

Radio-Canada

Le député péquiste des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, confirme avoir renvoyé, mercredi, son attaché politique parce qu’il a des opinions qui, selon lui, sont en contradiction avec celles que promeut le Parti québécois concernant la COVID-19.

Selon Joël Arseneau, Luc Gagnon aurait tenu des propos allant à l'encontre des efforts du gouvernement et de la santé publique pour contrôler la pandémie.

Il a tenu des propos sur sa page Facebook personnelle qui viennent en contradiction avec ceux que moi je tiens depuis 6 mois sur la COVID-19, explique Joël Arseneau.

C’est donc pour s'assurer que l'ensemble des membres de son équipe aient un discours cohérent que Joël Arseneau a pris cette décision.

On ne pourrait pas imaginer, par exemple, qu’au sein d’un parti fédéraliste, un attaché politique fasse l'apologie de la souveraineté, explique-t-il. Nos positionnements respectifs sur la réalité de l’urgence sanitaire étaient à ce point éloignés et irréconciliables qu’il fallait absolument agir.

De son côté, Luc Gagnon n’a pas donné de réponse à nos demandes d’entrevue. Il a toutefois dit à d’autres médias qu'il s'agissait de publications personnelles et qu’il ne souhaitait pas faire de commentaires à ce sujet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !