•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le syndicat des enseignants fait appel à la Commission des relations du travail

Un élève marche dans les couloirs d'une école de West Vancouver, en Colombie-Britannique.

Le syndicat des enseignants demande des mesures plus strictes à Victoria.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

La Fédération des enseignants de la Colombie-Britannique (BCTF) fait appel à la Commission des relations du travail pour forcer la province à améliorer les conditions de travail des enseignants pendant la pandémie de COVID-19.

Le syndicat a déposé une demande, jeudi, à la Commission en vertu de l’article 88 du Code des relations de travail de la Colombie-Britannique. Il lui demande d'aider les différentes parties à résoudre rapidement ces problèmes urgents afin d’éviter un conflit de travail.

Dans un message adressé aux enseignants, la présidente de la BCTF, Teri Mooring, dit que le gouvernement ne fait pas tout son possible pour assurer [leur] sécurité et celle de [leurs] élèves.

La présidente de la BCTF ajoute que les dispositions et les mesures sanitaires annoncées par le gouvernement ne sont pas respectées sur le terrain. Selon elle, beaucoup d’enseignants se sentent en danger dans leur lieu de travail.

En conférence de presse, jeudi, le ministre de l’Éducation, Rob Fleming, n’a pas souhaité se prononcer sur la demande déposée par le syndicat. La Commission est un organisme indépendant, et nous allons laisser le processus suivre son cours, a-t-il dit.

Bien que M. Fleming affirme qu’il y a encore beaucoup de travail à faire, il a tenu à rappeler que les conditions d’apprentissage et de travail sécuritaires sont la priorité absolue du gouvernement.

Dans un communiqué, le ministère de l’Éducation a dit que plus de 85 % des élèves, de la maternelle à la 12e année, sont retournés en classe au cours de la première semaine d’école.

Avec les informations de Bethany Lindsay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !