•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau portrait de Jupiter saisi par Hubble

Radio-Canada

La toute dernière image prise de Jupiter par le télescope spatial Hubble permet aux scientifiques d’actualiser leurs données sur l’atmosphère turbulente de la plus grosse planète du système solaire.

La planète Jupiter.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cette image a été prise par le télescope spatial Hubble de la NASA le 25 août 2020.

Photo : NASA

La photo a été prise lorsque la planète se trouvait à plus de 740 millions de kilomètres de la Terre.

Il est possible d’y observer une nouvelle tempête en formation aux latitudes moyennes du nord sous la forme d’une tache blanche, brillante et étendue.

Le panache unique est apparu sur le cliché capté le 18 août 2020. Des observations menées avec des télescopes terrestres ont permis d’en découvrir deux autres apparus plus tard à la même latitude.

Il n’est pas rare que des tempêtes surviennent dans cette région. Elles apparaissent tous les six ans environ, et plusieurs tempêtes peuvent se développer en même temps. Les observations de Hubble permettent de montrer la structure dans le sillage de la perturbation, au cours des premières étapes de son évolution.

Repères

  • Jupiter est la cinquième planète du système et de loin la plus grosse.
  • Jupiter est située à 778 millions de kilomètres en moyenne du Soleil.
  • Elle est si imposante qu’elle pourrait contenir les sept autres planètes du système.
  • Elle parcourt son orbite autour du Soleil en 11,86 ans.
  • Elle est une géante gazeuse (comme Saturne, Uranus et Neptune). Ces planètes sont dites gazeuses en raison de l’épaisse atmosphère qui entoure leur noyau, de dimension relativement faible.

En outre, l’image montre que la grande tache rouge, qui s’enfonce dans les nuages qui la précèdent, forme une cascade de rubans blancs et beiges. Cette tache est actuellement d’un rouge exceptionnellement riche, son noyau et sa bande extérieure apparaissant d’un rouge plus profond, explique la NASA dans un communiqué.

Les chercheurs affirment que la grande tache mesure actuellement environ 15 771 km de large. Elle serait en constante diminution, si on compare les données de Hubble aux observations terrestres datant de 1930. La raison de cette diminution reste un mystère.

Une autre caractéristique de la planète a également évolué. Les astronomes remarquent que l’ovale BA, qu’ils ont surnommé tache rouge Jr, et qui apparaît juste en dessous de la grande tache rouge sur cette image, a perdu de son intensité pour retrouver sa teinte blanche d’origine après avoir viré au rouge en 2006. Le cœur de cette tempête semble cependant s’assombrir légèrement. Cela pourrait indiquer qu’elle est sur le point de retrouver une couleur plus proche de sa voisine, note la NASA.

L’image de Hubble montre que Jupiter se débarrasse de ses nuages blancs de haute altitude, en particulier le long de l’équateur de la planète, où un brouillard d’hydrocarbures orangé l’entoure.

La lune Europe, qui pourrait être l’un des endroits à abriter la vie dans le système solaire, apparaît à la gauche de Jupiter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !