•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Musée Pop mise sur les nouveautés pour l’automne

La façade du Musée pop de Trois-Rivières

Le Musée pop de Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Musée Pop de Trois-Rivières espère que les passionnés d’histoires populaires seront nombreux à se réapproprier leur musée régional dès l'automne. Cet automne, on mise sur trois nouvelles propositions, en plus d’une nouvelle formule pour la visite de la vieille prison.

C’est une parcelle des pièces importantes d’archéologie du Québec qui arrive au musée le 26 septembre. Fragments d'humanité : archéologie du Québec, est l’une des expositions itinérantes du musée de Pointe-à-Callière, qui possède près de 350 éléments.

L’exposition soulignera les 50 ans de découvertes archéologiques de la province. On y découvrira aussi des objets en provenance d’une quinzaine d’autres prêteurs dont la Ville de Montréal, la Ville de Québec, Pointe-du-Buisson, le Musée d’archéologie québécoise, le Musée des Ursulines de Trois-Rivières, l’Institut culturel Avataq et Parcs Canada.

La nouvelle exposition En d'dans permettra pour sa part de vivre le parcours de la vieille prison sous un autre angle. La formule n’avait pas évolué depuis 18 ans, mais voilà qu’on ajoute des éléments sur l'histoire du système carcéral québécois du côté du bâtiment principal.

De nouvelles technologies permettront de découvrir des personnages qui ont été de passage dans cet univers au cours de ses 164 années d'opération. Quatre parcours ont été imaginés et seront disponibles dès le 19 novembre.

La visite pourra se poursuite avec l’exposition permanente sur le même sujet qui veut mettre en lumière le système carcéral québécois depuis le 19e siècle. En d'dans : la prison comme une solution? veut mettre l'accent sur les séjours en prison et les perceptions du public.

L'ADN des superhéros sera finalement présentée au public dès le 17 décembre, alors qu’elle avait été retardée par la pandémie. Destinée aux enfants, elle se veut immersive et donnera plusieurs missions aux visiteurs. L’exposition est un mélange de sciences et d’éléments touchant à l’environnement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !