•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les télécabines du Mont-Sainte-Anne encore inutilisables

Des pompiers inspectent les gondoles et le système de remontée mécanique.

Le 21 février, un arrêt brusque de la remontée mécanique avait blessé 21 skieurs.

Photo : Radio-Canada / Pascal Poinlane

Félix Morrissette-Beaulieu

Six mois après avoir causé deux incidents en moins de 30 jours, les télécabines du Mont-Saine-Anne ne sont toujours pas prêtes à accueillir les skieurs.

Dans un message envoyé à ses clients, la direction du Mont-Saint-Anne explique qu’une enquête exhaustive, menée sur plusieurs mois par des spécialistes indépendants afin d’attester de l’intégrité et de la sécurité de la remontée mécanique, a permis d’identifier les correctifs précis à apporter et de clarifier la séquence des événements.

Le 21 février, un arrêt brusque de la remontée mécanique avait blessé 21 skieurs. Celle-ci a de nouveau arrêté brusquement le 11 mars, faisant des blessés mineurs et forçant son évacuation. Les télécabines sont fermées depuis.

La régie du bâtiment avait autorisé sa remise en service le 1er mars après des inspections minutieuses qui avaient confirmé la conformité de la remontée mécanique.

Des ambulanciers interviennent lors de l'incident du 21 février.

Des ambulanciers interviennent lors de l'incident du 21 février.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Bussière

Un plan de travail en cours

La direction du Mont-Saint-Anne explique qu’un plan de travail a été élaboré pour remettre en fonction la remontée mécanique au cours des prochaines semaines.

Bien que nous soyons conscients que la confiance de notre clientèle envers la télécabine prendra du temps à se rétablir, nous sommes optimistes que la télécabine sera de retour en fonction pour la prochaine saison hivernale tout en respectant les plus hauts standards de sécurité, estime Maxime Cretin, vice-président et directeur général de l’Est.

La sécurité des usagers est la priorité du Mont-Sainte-Anne, ajoute-t-il.

Deux demandes d'action collective ont été déposées au tribunal contre la station de ski.

Ouverture en décembre

Le Mont-Saint-Anne annonce qu’il lancera sa saison de ski le 5 décembre. La saison de sa station sœur, Stoneham, débutera la veille, soit le 4 décembre.

Les abonnements seront en vente à partir du 23 septembre.

Si jamais survenait une deuxième vague de COVID-19 qui entraînerait la fermeture de nos stations par décret gouvernemental, les détenteurs d'un abonnement de saison 2020-2021 qui n'auront pas reporté ou demandé un remboursement pour leur abonnement avant le 15 décembre seront éligibles à un crédit ou un remboursement, précise la direction.

Abonnement sans risque au Relais

La station de ski Le Relais, au Lac-Beauport, annonce du même coup qu’elle ouvrira ses portes pour la prochaine saison, sans fournir de date officielle.

Deux skieurs sur une piste, de dos.

La station de ski Le Relais, au Lac-Beauport

Photo : Radio-Canada

La direction a mis sur pied un abonnement particulier qui prend en compte la fermeture précipitée de la station en raison d’une deuxième vague de la COVID-19.

Un programme sans risque, basé sur l’achat de billets journaliers, remplacera les abonnements de saison réguliers, explique la direction dans un communiqué.

À partir de l’achat d’un certain nombre de billets, dont le montant correspond à un abonnement de saison, les remontées suivantes seront gratuites.

Avant de se rendre à la montagne, les clients devront réserver un bloc d’heures, ou une journée complète, en ligne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !