•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

900 élèves saskatchewanais se soumettent volontairement à un test de dépistage

Façade extérieur de l'école secondaire Holy Cross située au 2115 Mceown Ave. à Saskatoon. Plan serré pris en été.

Plus de la moitié des 900 élèves qui se sont portés volontaires pour le test de dépistage de la COVID-19 viennent de l'École secondaire Holy Cross de Saskatoon où un cas a été enregistré cette semaine.

Photo : Radio-Canada / Albert Couillard

Radio-Canada

Près de 900 élèves de la Saskatchewan ont accepté de passer des tests de dépistage de la COVID-19 cette semaine dans trois écoles secondaires de la province, et ce, après que des écoles de la province ont enregistré des cas de COVID-19 au cours de la semaine.

Les tests de dépistage ont déjà été effectués à l'école secondaire Campbell Collegiate de Regina. L’École secondaire Holy Cross de Saskatoon lui a emboîté le pas jeudi, tandis que l’École Carlton Comprehensive, de Prince Albert, terminera les tests de dépistage vendredi.

Sur les trois écoles, c’est l’École secondaire Holy Cross qui a enregistré le plus grand nombre d'inscriptions pour les tests, avec plus de la moitié des 900 élèves ayant accepté de passer le test dans la province.

Cet établissement scolaire avait enregistré un cas de COVID-19 cette semaine.

Le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, a déclaré que le processus s’était bien déroulé, selon les informations qui lui ont été fournies.

Cette situation démontre qu’il y a de la flexibilité dans la façon dont nos équipes qui effectuent les tests de dépistage peuvent être déployées et aider à voir s’il y a un problème dans une école, dans une communauté ou dans les deux, a-t-il affirmé.

Le président-directeur général de l’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA), Scott Livingstone, est du même avis, affirmant que les tests volontaires sont une occasion pour les autorités sanitaires et les divisions scolaires de travailler ensemble.

Je pense que nous avons un bon échantillon d’élèves. Nous ne nous attendions certainement pas à avoir tout le monde, mais cela nous permettra de faire du bon travail et de cibler les défis à relever pour les familles, affirme-t-il.

Pas de circulation du virus dans les écoles, d'après le premier ministre

Scott Livingstone indique également que les membres de la SHA vont se réunir et examiner la marche à suivre avec les divisions scolaires pour offrir le meilleur service possible.

Dans un communiqué, la SHA a confirmé que plus de 250 élèves ont donné leur consentement à un test de dépistage à Regina, 90, à Prince Albert, et plus de 550, dans l’École secondaire Holy Cross, de Saskatoon.

Jusqu’à présent, les autorités sanitaires de la province ont enregistré des cas uniques dans six établissements scolaires de la province.

Jeudi, le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a affirmé qu’il n’y avait pas de transmission du virus dans les écoles de la province pour le moment.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !