•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La chasse à l'orignal à l'arme à feu s'amorce samedi dans l'est de la Côte-Nord

Il avance face à nous.

La chasse à l'orignal sera ouverte partout sur la zone 19 sud samedi (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les chasseurs retourneront dans les bois en fin de semaine dans la région. Samedi, la chasse à l’orignal à l'arme à feu sera officiellement ouverte dans l’ensemble de la zone 19 sud qui couvre la majorité de la Côte-Nord.

La zone 19 se divise en quatre portions de territoire.

Dans la partie nord-ouest de cette zone, aux alentours de Fermont, les chasseurs ont investi leurs caches depuis une semaine déjà.

Une carte de la Côte-Nord qui identifie les zones de chasse.

La zone 19 s’étend de Blanc-Sablon jusqu'à Port-Cartier le long du littoral, puis elle longe le 50e parallèle vers l'ouest.

Photo : Source: site internet du ministère des Forêts, Faune et Parcs

La chasse sera cependant ouverte dans tous les secteurs sud de cette zone à compter de samedi.

La zone 18 ouverte la semaine prochaine

Dans le sud-ouest de la région, les chasseurs de la zone 18 devront attendre une semaine de plus avant de traquer l'orignal. La chasse à l'arme à feu y sera ouverte du 26 septembre au 12 octobre parce que la chasse à l'arc et à l'arbalète y bat son plein, et ce, jusqu'au 20 septembre.

Les chasseurs pourront cependant patienter en attrapant du petit gibier, car la chasse à la gélinotte huppée et aux tétras, communément appelés perdrix, sera ouverte dans l’ensemble de la Côte-Nord dès samedi.

26187e102d7e4e52840260c62027b477

Contrairement aux tétras qui ont la chair rouge, la viande des gélinottes huppées est blanche (archives).

Photo : Radio-Canada / Guy Leblanc

Par ailleurs, au début du mois de septembre, les magasins de chasse et pêche de l’Est-du-Québec signalaient une pénurie de certains types de munitions en raison d'une forte demande aux États-Unis qui serait due à la pandémie.

Plusieurs chasseurs avaient cependant indiqué avoir des réserves suffisantes pour la saison de chasse cet automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !