•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux postes de direction au CISSS de la Gaspésie

Archive: hôpital de Sainte-Anne-des-Monts

Hôpital de Sainte-Anne-des-Monts (archives)

Photo : Radio-Canada

Du mouvement est à venir dans l’équipe de direction du Centre intégré et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie.

Quatre directeurs territoriaux seront nommés pour les régions de la Haute-Gaspésie, du Rocher-Percé, de la Côte-de-Gaspé et de la Baie-des-Chaleurs.

Il y aura également sept nouveaux postes de responsables dans les CHSLD gaspésiens ainsi que sept postes de chef d'unité.

Selon le CISSS, ces changements s'inscrivent dans le besoin de mieux agir dans ces milieux de vie face à la COVID-19.

Sa présidente-directrice générale, Chantal Duguay, assure cependant qu'il ne s’agit pas d'un changement de gouvernance.  Ça va venir aider et supporter nos équipes en place, estime-t-elle.

Chantal Duguay, présidente-directrice générale, CISSS de la Gaspésie

Chantal Duguay, présidente-directrice générale du CISSS de la Gaspésie (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Deschenes

Pas d’urgence au CLSC de Matapédia

Par ailleurs, le CISSS de la Gaspésie n'envisage pas l'instauration d'une urgence au CLSC de Matapédia.

Cette idée avait été défendue notamment par le député de Bonaventure, Sylvain Roy, pour pallier les débordements à l’urgence de Maria lorsque l'hôpital de Campbellton au Nouveau-Brunswick ne peut recevoir des patients de la GaspésieLe volume ne nécessite pas vraiment l'ouverture d'une urgence 24 heures par jour , explique Mme Duguay.

La PDG dit plutôt vouloir bonifier les services pour la population du secteur.

On est en train de travailler sur un dossier de rehaussement des services de première ligne avec une équipe médicale en place et des infirmières qui vont aussi supporter l'équipe médicale pour la population.

Chantal Duguay, PDG du CISSS de la Gaspésie

Par ailleurs, la situation difficile pour les syndiqués de l’hôpital de Maria a été décriée dans les dernières semaines par le syndicat.

La direction du CISSS assure qu’à Maria, le problème de découverture dans le service d’obstétrique de l’endroit serait réglé pour les prochains mois.

Mme Duguay dit avoir réussi à s'entendre et créer des horaires de 12 heures avec le personnel infirmier afin d’assurer un service en tout temps. Les infirmières travailleraient moins de journées, mais sur des plages horaires de 12 heures, ce qui fait que ça demande moins de personnel.

Une technicienne de laboratoire tient un écouvillon dans sa main.

Tous les laboratoires des hôpitaux de la région pourront dépister le virus.

Photo : Associated Press / Jean-Francois Badias

Analyse des échantillons de COVID-19

Finalement, à compter de la semaine prochaine, tous les hôpitaux de la Gaspésie pourront analyser les tests de COVID-19 dans leurs laboratoires.

Présentement, le dépistage est offert partout, ce qui n'est pas le cas des analyses des échantillons qui ne peuvent être faites qu'à Maria et Chandler. Bientôt, les hôpitaux de Sainte-Anne-des-Monts et Gaspé offriront à leur tour le service.

Pour réaliser les tests, le personnel a besoin de machines spécialisées qui doivent arriver à la fin de la semaine prochaine.

Hôpital de Gaspé

Hôpital de Gaspé

Photo : Radio-Canada

Hospitalisation des patients atteints de la COVID-19

De plus, l'hôpital de Gaspé vient d'être désigné établissement régional pour accueillir les patients atteints de la COVID-19 dans la péninsule.

Cependant, c’est l’hôpital régional de Rimouski, au Bas-Saint-Laurent, qui continuera d’accueillir les malades qui nécessitent des soins intensifs.

Au total, 18 patients de la Gaspésie ont dû être admis à l'extérieur de la région depuis le début de la pandémie. La capacité d'hospitalisation en soins intensifs à Gaspé a été fixée à 10 lits.

D'après les informations de Pierre Cotton

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !