•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

28 cas de COVID-19 à l’Université Western

Deux étudiantes qui marchent au campus de l'Université Western.

La direction de l'université exhorte les étudiants à respecter les consignes de la santé publique.

Photo : CBC/Robert Krbavac

Radio-Canada

Un groupe d’étudiants de l’Université Western de London, qui ont fait la fête et pris des risques, est à l’origine de l'éclosion. En dix jours, 28 personnes ont été déclarées positives.

Selon la santé publique de la région de Middlesex-London, les étudiants, qui sont tout au plus 10, vivent dans trois maisons à l’extérieur du campus.

Ils se sont réunis et ont rencontré d’autres personnes dans des bars et des fêtes pendant six jours. Ils ont regardé un match de baseball ensemble et partagé des boissons et une cigarette électronique.

Un seul des 28 étudiants infectés vit en résidence au campus.

L’université a précisé jeudi que tous ces étudiants et ceux avec qui ils ont eu des contacts étroits sont en quarantaine.

Le président de l’établissement, Alan Shepard, considère que cette éclosion est très inquiétante.

Nous nous attendons à ce que les étudiants respectent les consignes de santé publique, a-t-il affirmé. 

Nous leur demandons de ne pas organiser de fête, de ne pas y participer, d’avoir des activités sociales uniquement avec les colocataires et le partenaire, pour freiner la propagation du coronavirus. Il faut absolument faire preuve de bon sens.

Alan Shepard, président de l’Université Western

Le maire de London a été plus direct, en déclarant qu’il était frustré et en colère.

Ed Holder presse les jeunes qui font partie du problème de changer d’attitude.

Si ça continue, vous allez tuer quelqu’un, a-t-il déclaré. Si le nombre de cas demeure élevé pour une période prolongée, il y aura presque certainement de la transmission communautaire. Et quelqu’un va mourir, ce sera une question de temps. C’est un fardeau très lourd à porter.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !