•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux cas de COVID-19 à la mine Glencore de Timmins

Une camionnette blanche passe près d'un panneau qui souhaite la bienvenue à Timmins dans trois langues.

La ville de Timmins compte environ 42 000 habitants.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay

Radio-Canada

Le Bureau de santé Porcupine déclare une éclosion de COVID-19 à la mine Glencore - Kidd Operations à Timmins, alors que deux employés ont obtenu un résultat positif au test de diagnostic.

Notre enquête a révélé que ces cas sont directement liés. Le deuxième a subi un test dans un centre d’évaluation local le 15 septembre. Les employés sont en auto-isolement à la maison, affirme la médecin hygiéniste du bureau de santé, la Dre Lianne Catton, dans un communiqué de presse publié jeudi soir.

Selon le bureau de santé, l’éclosion est déclarée par prudence et conformément aux directives du ministère quand deux employés ou plus ayant un lien confirmé ont un résultat positif.

La direction et le personnel de la mine Glencore prennent toutes les précautions nécessaires pour réduire le risque d’infection et empêcher la transmission de la COVID-19.

Communiqué du Bureau de santé Porcupine

L’organisme précise qu’il fait un suivi auprès des employés identifiés comme des contacts et qu’il recommande à tous les autres de continuer de surveiller l'apparition de symptômes.

Logo du Bureau de santé Porcupine sur un mur de briques.

Le Bureau de santé Porcupine a déclaré une éclosion de COVID-19 à la mine Glencore–Kidd Operations.

Photo : Radio-Canada

Nous comprenons que cette nouvelle pourrait être bouleversante pour toutes les personnes concernées, surtout le personnel et les membres de leur famille, souligne Dre Catton dans le communiqué.

Mais je tiens à donner au public l’assurance que nous collaborons avec la mine Glencore et que nous nous engageons à veiller à ce que toutes les mesures de prévention et de contrôle des infections soient en place pour limiter la propagation de la COVID-19, a-t-elle poursuivi.

Jeudi matin, le Bureau de santé Porcupine avait recensé deux nouveaux cas de COVID-19 dans sa région.

Un des cas touchait une personne dans la tranche d'âge 40 à 59 ans de la région de Timmins dont le test a été effectué le 15  septembre. L’autre était une personne de 20 à 39 ans de la région de Kapuskasing, entre Opasatika et Fauquier-Strickland.

Quelques heures plus tard, le Bureau de santé Porcupine a indiqué que son enquête avait déterminé que cette dernière personne ne résidait plus dans sa région et serait supprimée des cas positifs confirmés sur son territoire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !