•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

FEQXP : Un retour en salle différent et réussi !

Camille Poliquin et Laurence Lafond-Beaulne étaient tout souriantes, jeudi soir, à l’Impérial de Québec.

Camille Poliquin et Laurence Lafond-Beaulne étaient tout souriantes, jeudi soir, à l’Impérial de Québec.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Le duo Montréalais Milk & Bone a donné le coup d'envoi au FEQXP jeudi soir, amorçant ainsi les retrouvailles entre les artistes sur scène et le public dans la salle.

Il y avait de la fébrilité dans l’air jeudi soir à l’Impérial de Québec, alors que débutait le FEQXP, un micro-festival de trois jours organisé par le Festival d’été de Québec (FEQ).

Que ce soit les employés de l’établissement qui répétaient les consignes sanitaires avant l’arrivée des spectateurs ou encore ces derniers qui souriaient à pleines dents en entrant dans la salle, tous semblaient heureux de leur présence.

Ça et là, fusaient des « j’ai hâte!,  Enfin ! Wow, c’est ben cool ! »

Un film juste pour le public en salle

Quelques minutes avant que le spectacle ne commence, un film rappelant les bons moments du FEQ a été projeté pour le public en salle.

Et quel film! Ce court-métrage, habilement conçu pour faire grimper le rythme cardiaque des spectateurs et stimuler leur nostalgie, a laissé chacun pantelant avec l'irrépressible envie d'acheter immédiatement son laissez-passer pour la prochaine édition.

Les spectateurs qui regardaient le spectacle en ligne, eux, n'ont pas eu droit à ce film privilège.

La chanteuse Camille Poliquin.

La chanteuse Camille Poliquin.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Milk & Bone

C'est au duo Milk & Bone qu'est revenu le plaisir de casser la glace et d'entamer ce petit festival qui présentera aussi au cours des prochains Jours Louis-Jean Cormier, FouKi, Bleu Jeans Bleu et Les Louanges.

Ravies d'être là, les artistes ont interprété plusieurs de leurs succès pour le plus grand plaisir des fans qui se sont rapidement levés pour danser. Camille Poliquin et Laurence Lafond-Beaulne ont même chanté You Oughta Know un grand succès d'Alanis Morrissette, qui aurait dû être sur les Plaines cet été si le Festival n'avait pas été annulé en raison de la pandémie.

Elles ont cédé la place à l'auteur-compositeur Matt Holubowski qui a terminé la soirée.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Matt Holubowski chante au piano.

Des spectateurs contents

Interrogés pendant l'entracte, tous les spectateurs ont exprimé leur joie d'être de retour en salle malgré l'étrangeté de la situation. Il faut dire que l'expérience de la musique est différente lorsqu'elle se fait en petit groupe éparpillé dans une salle. Qu'à cela ne tienne, les gens présents dans la salle ont accueilli le moment comme un cadeau.

J'avais vraiment hâte de revivre ça, a affirmé Marie-Claire, une spectatrice.

140 spectateurs ont assisté à la première soirée du FEQXP qui mettaient en vedette Milk & Bone et Matt Holubowski.

140 spectateurs assis à deux mètres de distance ont assisté à la première soirée du FEQXP qui mettait en vedette Milk & Bone et Matt Holubowski.

Photo : Radio-Canada / Anne-Josée Cameron

Même son de cloche du côté d'Alexandra Côté-Lavoie, également présente.

Danser, à notre table, mais avec les autres spectateurs, ça fait vraiment du bien, a t-elle avancé. J'ai l'impression que ça faisait 10 ans que j'avais pas fait ça.

C'était super le fun de pouvoir revivre un spectacle même malgré la distanciation physique. C'était vraiment l'fun.

Gabriel Magnan, un spectateur

Des consignes sanitaires respectées

Chacun des amateurs de musique portait le masque et était assis à deux mètres de ses voisins, à moins d’être venu avec quelqu’un appartenant à leur bulle familiale.

Les spectateurs devaient consciencieusement se désinfecter les mains à chaque étape de leur déplacement.

Un code Qr déposée sur la table de chaque spectateur permettait aux festivaliers de voir le menu du bar. Ils devaient par la suite allumer le macaron qui leur était donné afin d'appeler le serveur qui venait ainsi prendre leurs commandes.

Visiblement, le FEQXP souhaite faire les choses dans le plus grand respect des consignes sanitaires afin que des initiatives comme celle-ci puissent être renouvelées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !