•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba supprime 50 postes de cadres supérieurs du système de santé

Un homme à une table avec un micro, et des drapeaux de la province du Manitoba derrière lui.

Le ministre manitobain de la Santé, des Aînés et de la Vie active, Cameron Friesen.

Photo : Radio-Canada / Tyson Koschik

Radio-Canada

Cinquante postes de cadres dans le système de santé manitobain seront éliminés, selon le ministre responsable. Les emplois précis restent inconnus.

Certains postes jugés redondants seront éliminés, a confirmé le ministre de la Santé du Manitoba, Cameron Friesen lors d’une conférence de presse sur la COVID-19 jeudi.

Il y aura des postes qui seront supprimés, affirme-t-il.

Dans un courriel envoyé plus tard jeudi, son attaché de presse établit le nombre de postes nets éliminés à 50.

Le ministre dit que les emplois redondants comprennent des postes dans les services d’appui, de paie, de ressources humaines et de comptes débiteurs.

Des réunions avec le personnel touché ont eu lieu jeudi, dit Cameron Friesen. Aucun poste de soignants de première ligne n'est affecté, assure le ministre.

Les personnes dont les emplois seront supprimés pourront postuler à de nouveaux postes, ajoute-t-il. Cette décision s'inscrit dans la refonte du système de santé du gouvernement Pallister, poursuit le ministre.

Des études du système de santé au cours des dernières années ont montré qu’il a la tête lourde, affirme Cameron Friesen.

Il s'agit de trouver les synergies et les gains d'efficacité évidents et de s'assurer que nous les mettons en vigueur. Le but est bien entendu de fournir les meilleurs soins de santé possible aux Manitobains, poursuit-il.

Au cours des dernières années, la refonte du système de santé de la province a entraîné des changements controversés, dont l’élimination de la moitié des services d'urgence de Winnipeg.

Avec les informations de Bartley Kives

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !