•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba annonce 1,5 M$ pour les refuges pour sans-abri de Winnipeg

Un grand bâtiment peint en rouge avec un ciel bleu.

L'organisme Main Street Project est un des bénéficiaires de cette aide provinciale.

Photo : Radio-Canada / Darren Bernhardt

Radio-Canada

Trois organismes qui viennent en aide aux itinérants de Winnipeg se partageront 1,5 million de dollars du gouvernement provincial. Les deux tiers de la somme iront au Main Street Project.

Main Street Project recevra tout d'abord 726 000 $ pour continuer à gérer un bâtiment sur l'avenue Sargent pour les itinérants qui ont la COVID-19 ou qui sont soupçonnés de l’avoir.

L’immeuble vacant, un ancien logement social de la province, a été transformé en lieu de quarantaine en avril.

Main Street Project recevra aussi 228 000 $ pour augmenter le nombre de lits dans son établissement situé rue Main, et 54 000 $, pour un nouveau programme d’accueil en journée.

L’organisme a créé ce dernier pour subvenir aux besoins des personnes à la recherche d'un logement plus stable, de services communautaires et de traitements de la toxicomanie, selon le communiqué.

La province octroie également 150 000 $ à Siloam Mission pour le fonctionnement de son refuge doté de 50 lits.

En cette période d'incertitude, ce financement nous permettra d'avoir des lits dans notre nouvelle section au refuge du Buhler Center et de garantir des nuits en toute sécurité à ceux qui n'ont nulle part où aller, affirme le PDG de Siloam Mission, Jim Bell, dans un communiqué.

L'Armée du Salut, qui fournit des logements à court terme aux personnes dans le besoin, recevra 360 000 $ pour l’aider à faire face à des difficultés financières liées à la pandémie.

En avril, le gouvernement du Manitoba s'est engagé à ajouter 142 lits dans les refuges de la province en vue d'une augmentation prévue de la demande.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !