•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des paniers alimentaires adaptés aux communautés africaines et caribéennes à Victoria

Pulchérie M'Boussi et Jacky A. Yenga entourées de sacs de denrées.

Pulchérie M'Boussi (à gauche) à l'origine du projet avec son centre Issamba à Victoria, reçoit l'aide de Jacky A. Yenga (à droite), présidente du Relais francophone de la Colombie-Britannique, qui est venue spécialement de Vancouver.

Photo : Jacky A. Yenga

Des paniers alimentaires adaptés à leur culture sont fournis aux différentes communautés afrocaribéennes de la région de Victoria, avec le projet du Centre Issamba.

Des paniers alimentaires adaptés sont fournis aux différentes communautés afrocaribéennes de la région de Victoria, avec le projet du Centre Issamba.

Certains aliments importés étant d’un coût prohibitif, les personnes de ces communautés ne peuvent souvent pas trouver des produits culturellement appropriés dans une banque alimentaire, selon l’organisme.

C’est pourquoi la directrice générale du Centre Issamba, Pulchérie Mboussi, a lancé le programme La Teranga Food Basket, financé par le programme de secours COVID-19 de la Croix-Rouge canadienne. La distribution a débuté à la mi-août, mais dès la deuxième semaine, la cible de 50 paniers par semaine offerts à des familles, avec en moyenne quatre personnes à la maison, a été atteinte.

Pulchérie Mboussi dit que, cette semaine, elle a été contrainte de refuser 30 familles. On leur a dit qu’elles sont inscrites en priorité sur la liste de distribution de la semaine prochaine.

On demande aux gens d’où ils viennent et les deux principaux produits non périssables qu’ils ne peuvent plus se permettre d’acheter, pour que chaque panier soit composé en fonction de la culture d’une personne.

Pulchérie Mboussi, directrice générale, Centre Issamba

L’approvisionnement n’est pas toujours facile, mais Pulchérie Mboussi souligne à quel point il est crucial de tenir compte des cultures : « Quand quelqu’un me dit qu’il vient d’Afrique du Sud ou d’Afrique de l’Est, automatiquement, on ne met pas d’huile de palme dans les paniers parce que ça ne fait pas partie de ses habitudes alimentaires. C’est la même chose avec les épices, par exemple. »

Des volontaires livrent également des paniers aux personnes à mobilité réduite et aux familles africaines et caribéennes jusqu'à Duncan. Le Centre Issamba assure également la coordination avec un magasin d’alimentation africain à Nanaimo afin que les familles puissent y chercher des paniers.

Le financement de la Croix-Rouge couvrant les besoins jusqu’en novembre, l’association collecte des fonds afin de pouvoir poursuivre le programme jusqu’à l’année prochaine.

Le Centre Issamba a récemment reçu un don de Fairway Market et travaille avec le Greater Victoria Food Share Network pour accéder aux produits frais. Nous voyons tellement de joie de la part des gens qui voient que nous leur proposons des aliments adaptés à leur culture, ajoute Borna Brown, la bénévole directrice du programme au Centre Issamba.

Il est encore possible de s’inscrire pour obtenir un panier de nourriture La Teranga à issambacentre.ca.

Il est possible de faire un don en visitant la page issambacentre.ca/donate ou gofundme.com/f/laterangafoodbaskets.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !