•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Célébrations « irresponsables » après une victoire au baseball amateur à Cabano

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des joueurs de baseball s'enlacent sur le terrain après une victoire.

Des joueurs des Braves Batitech du Témiscouata célèbrent après leur victoire du championnat de baseball.

Photo : Gracieuseté CKRT

Radio-Canada

La santé publique du Bas-Saint-Laurent juge « irresponsables » les célébrations entourant la victoire, mercredi soir, des Braves Batitech du Témiscouata dans la Ligue de baseball senior Puribec du Bas-Saint-Laurent, alors que la région est aux prises avec plusieurs éclosions de COVID-19.

Dans une vidéo publiée sur les médias sociaux, on peut voir les joueurs de l’équipe s’enlacer et se taper dans la main tout de suite après leur victoire lors de la finale du championnat disputée mercredi soir à Cabano.

Les joueurs des Braves vont ensuite serrer la main de leurs adversaires, les uns après les autres. Certains se sont aussi partagé une bouteille de champagne, quelques joueurs buvant à même le goulot.

Ce sont des images qui, vraiment, nous renversent, laisse tomber la porte-parole du Centre de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, Ariane Doucet-Michaud, après avoir consulté la vidéo. La première chose que l’on s’est demandée, c’est si ces images-là avaient été tournées en 2019 ou en 2020, en pleine pandémie.

Mme Doucet-Michaud insiste sur le contexte d’éclosions de COVID-19 auprès des jeunes de 18 ans à 35 ans. La région est d'ailleurs récemment passée en zone de préalerte, et la menace pèse quant à son passage en zone d'alerte modérée.

Pourquoi avoir ces comportements-là en temps de pandémie, c’est tout à fait irresponsable!

Ariane Doucet-Michaud, porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent

Du côté de la Ligue, on insiste sur le fait que les règles de la santé publique ont été respectées tout le long de la saison et des séries éliminatoires.

La Ligue ne peut « contrôler » les joueurs

Je ne vous dis pas que c’est correct, mais on a tellement subi les mesures sanitaires. On a joué pendant trois mois de temps sans problème, explique Denis Bérubé, président de la Ligue de baseball senior Puribec du Bas-Saint-Laurent, qui qualifie l'événement de petite tache sur le bilan de la saison.

On n’a pas de contrôle sur les joueurs et sur ce qui se passe sur le terrain dans l’euphorie de la victoire, ajoute le président de la Ligue, qui précise que les célébrations se sont déroulées sur une très courte période.

La Ligue s'est cependant excusée auprès de la population dans une publication Facebook, vendredi matin.

Si les images ont pu choquer certaines personnes, en tant qu'organisation, nous en sommes sincèrement désolés, pouvait-on y lire.

La santé publique du Bas-Saint-Laurent confirme ne pas être en contact avec l’équipe en question, mais explique que le vecteur de transmission serait très important dans le contexte de sports d’équipe.

Si une personne était moindrement positive à la COVID-19 à cette partie-là, ils seront tous placés en isolement et auront tous une bonne chance de l’attraper, selon Ariane Doucet-Michaud.

On s’était fait dire que les accolades, il fallait limiter ça en question de secondes, car la transmission ne se fait pas sur une aussi courte période de temps, ajoute pour sa part l'entraîneur de l'équipe, Francis Landry.

M. Landry précise d'ailleurs que tous les joueurs se sont désinfecté les mains après avoir serré celles de leurs adversaires, et que la distanciation physique a été respectée lors de la remise du trophée.

J’aurais aimé ça qu’on ait les images des 32 parties précédentes, dans le sens qu’on est l’équipe qui a le plus respecté les règles de la santé publique, se désole-t-il. J’ai même des joueurs qui portaient le couvre-visage sur le terrain, et ça, on n’en parle pas!

Avec les informations de Zoé Bellehumeur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !