•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Alberta mise sur la technologie pour relancer son économie

Un homme en costume cravate parle sur un podium devant une rangée de drapeaux de l'Alberta et du Canada.

Le ministre de la Justice de l'Alberta, Doug Schweitzer.

Photo : Radio-Canada

Le gouvernement de l’Alberta envisage de réviser ses règles de propriété intellectuelle afin de stimuler la diversification de son économie. À part la promesse d’aller vite et d’aider les entreprises à commercialiser leurs idées, peu de détails concrets sont fournis sur la mise en oeuvre de cette stratégie.

Le ministre provincial de l'Emploi, de l'Économie et de l'Innovation, Doug Schweitzer, en a fait l’annonce jeudi, expliquant que des consultations sont en cours avec des entreprises albertaines.

Il souligne que celles-ci porteront sur les secteurs de l’innovation et de l’énergie, qu’il considère comme représentant l'avenir de toutes les industries, sans toutefois donner des détails concrets sur les changements qui pourraient être apportés ni sur le temps nécessaire à leur implantation.

Nous prévoyons d'essayer de faire cela aussi vite que possible.

Doug Schweitzer, ministre provincial de l'Emploi, de l'Économie et de l'Innovation

M. Schweitzer ajoute qu’il espère faire de l’Alberta une destination de choix dans le domaine technologique afin d’attirer plus d’investisseurs.

La première des nombreuses mesures politiques consiste à élaborer le meilleur cadre pour la propriété intellectuelle afin que les idées puissent être transformées en entreprises et en emplois, poursuit-il.

Il affirme que d’autres juridictions souhaitent également apporter des changements dans ces secteurs en 2021, et que l’Alberta souhaite les devancer.

Nous avertissons le reste du Canada que nous allons battre des provinces comme l'Ontario et la Colombie-Britannique en faisant évoluer les politiques au rythme des affaires.

Doug Schweitzer, ministre provincial de l'Emploi, de l'Économie et de l'Innovation

Le ministre provincial de l'Enseignement supérieur, Demetrios Nicolaides, a déclaré que les établissements postsecondaires de la province abritent des recherches révolutionnaires qui ont le potentiel de déboucher sur de la création de nouvelles entreprises.

Cette commercialisation de la recherche est un mandat important pour notre système postsecondaire et, en consultation avec nos établissements, nous travaillons à renforcer leur potentiel. Cela contribuera à diversifier l'économie et à préparer nos étudiants à la réussite, indique M. Nicolaides.

Les consultations font partie d'un financement de 75 millions de dollars, annoncé précédemment par le gouvernement provincial pour aider à relancer son économie, fortement dépendante du secteur pétrolier et gazier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !