•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pierre Fitzgibbon en visite au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le ministre Fitzgibbon prend la parole à l'Assemblée nationale.

Le ministre de l'Économie, Pierre Fitzgibbon.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, était de passage au Saguenay-Lac-Saint-Jean jeudi pour une annonce sur le Réseau Trans-Al. Il en a profité pour parler des différents enjeux économiques de la région.

Trans-Al, une association d'entreprises manufacturières de l'aluminium, a annoncé que des investissements publics de 2,7 millions de dollars dans 34 projets allaient générer près de 12 millions de dollars de retombées pour la période s'échelonnant de 2019 à mars 2022.

Ces investissements ont également permis une transition numérique pour plusieurs entreprises du secteur de l’aluminium au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

GNL au coeur des discussions

Questionné à ce sujet en mêlée de presse, le ministre québécois de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon, a affirmé que les audiences du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), qui s'amorcent lundi, seront déterminantes sur la décision de Québec de financer ou non le projet de GNL Québec.

On entend beaucoup parler les gens qui sont contre, les gens qui sont pour ne sont pas tellement vocaux. Ça va être important dans les prochains mois que les gens s’expriment. Car comme gouvernement , on est élu par la population et on veut savoir ce que les gens pensent. Les audiences du BAPE vont être très importantes, car il va y avoir une certaine démystification, soutient-il.

Le ministre pense que le BAPE déterminera enfin si le projet respecte les normes environnementales et de connaître le niveau d'acceptabilité sociale.

D’après des informations de Philippe L’Heureux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !