•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ordre des infirmières de l'Ontario victime d'une cyberattaque

Deux mains tapent sur un clavier d'ordinateur.

L'Ordre des infirmières de l'Ontario dit enquêter sur la cyberattaque.

Photo : iStock / Tero Vesalainen

Radio-Canada

L'instance dirigeante des infirmiers et infirmières en Ontario a suspendu certains services en ligne après avoir été la cible de pirates informatiques.

L'Ordre des infirmières et infirmiers de l'Ontario (OIIO) n'a pas donné de détails sur la cyberattaque survenue le 8 septembre, mais ses portails pour trouver une infirmière et les adhésions, notamment, ne sont plus disponibles depuis.

Le regroupement n'a pas précisé quand ces services seraient rétablis.

L'Ordre indique qu'une enquête est en cours pour déterminer si des renseignements personnels ont été volés.

Dès la découverte de l'incident, le 8 septembre, l’OIIO a pris des mesures immédiates pour contenir l'incident et a engagé une entreprise de renom, spécialisée dans le domaine de la cybersécurité, qui aide à la remise en état de l'infrastructure informatique et mène une enquête judiciaire approfondie, peut-on lire sur le site web de l'organisation.

L'Ordre assure que toute personne désirant porter plainte contre l'un de ses membres peut continuer à le faire sur son site web.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !