•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un conducteur fait une sieste au volant d’un véhicule roulant à 140 km/h

Le conducteur faisait la sieste alors que sa voiture fonctionnait en mode de pilotage automatique.

Une Tesla avec les sièges avant inclinés vers l'arrière est aperçue roulant sur une route en Alberta.

Le conducteur de 20 ans a été accusé de conduite dangereuse par la Gendarmerie royale du Canada.

Photo : GRC de l'Alberta

Radio-Canada

Un Britanno-Colombien a été accusé de conduite dangereuse après que des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) l’eurent interpellé alors qu'il faisait une sieste au volant de son véhicule roulant en mode de pilotage automatique sur une route albertaine.

La voiture de l'homme de 20 ans se trouvait sur la route 2 en direction sud, près de Ponoka, le 9 juillet.

Les deux sièges avant, tous deux occupés, étaient inclinés vers l’arrière, et la voiture de marque Tesla Model S 2019 roulait à plus de 140 km/h.

Dans ce cas, nous pensons que le véhicule était sur le mode de pilotage automatique, ce qui est en réalité un système avancé d’assistance à la conduite censé assurer la sécurité, explique le sergent Darrin Turnbull, en ajoutant qu'en 23 ans de carrière il n'avait jamais vu rien de semblable.

La GRC n’exclut pas que le système qui permet au véhicule une conduite en pilotage automatique ait été modifié, puisqu'il faut habituellement que le conducteur garde les mains sur le volant, sauf pour de très courtes périodes.

Outre l'accusation d'excès de vitesse, le conducteur de la Tesla a écopé d'une suspension de permis de conduire pour une période de 24 heures en raison de la fatigue.

Après une enquête plus approfondie et des consultations avec le procureur de la Couronne, une accusation de conduite dangereuse a aussi été portée contre lui.

Il devra comparaître devant la cour en décembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !