•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des terrasses temporaires jusqu'en hiver dans trois villes du Grand Vancouver

Des clients sur une terrasse de restaurant à Vancouver.

Une terrasse de restaurant à Vancouver.

Photo : ben nelms/cbc / Ben Nelms

Radio-Canada

Les villes de Vancouver, de North Vancouver et de Delta permettront aux terrasses temporaires de rester ouvertes cet automne et cet hiver, afin de faciliter la distanciation physique et d'autres mesures d'hygiène dans les restaurants et les cafés.

Vancouver

À Vancouver, le conseil municipal a voté à l'unanimité mercredi soir pour maintenir les terrasses temporaires, au grand soulagement du copropriétaire du restaurant espagnol Como Taperia, Shaun Layton.

C'est une bonne chose que nous puissions garder la terrasse durant l'hiver, peu importe la météo. C'est mieux de l'avoir parce qu'à l'intérieur, nous servons à 50 ou 60 % de notre capacité à cause de la distanciation, explique-t-il.

Le restaurateur Shaun Layton est assis sur une terrasse.

À Vancouver, le restaurateur Shaun Layton réclamait le prolongement du permis de terrasses temporaires.

Photo : Radio-Canada / Jon Hernandez

L’Association des entreprises de Yaletown soutient que celles-ci aident les restaurateurs à survivre à la baisse d’achalandage liée à la COVID-19.

La directrice de l'association, Annette O’Shea, souhaite par ailleurs que le projet soit élargi aux propriétaires qui ne sont pas restaurateurs.

Nous avons beaucoup de salons de coiffure qui recherchent des chaises supplémentaires à l'extérieur parce qu'ils ont eux aussi perdu de la capacité à l’intérieur, dit-elle.

Au Café Salade de Fruit, le copropriétaire, Antoine Bonard, songe à installer une toiture démontable et du chauffage pour aménager sa terrasse pour la saison hivernale. Il demeure toutefois sceptique de sa popularité lorsque la pluie viendra.

Les gens, quand il pleut, ils ne sortent pas beaucoup, dit-il.

S’il se dit heureux de la décision de la Ville, il estime toutefois que l’ambiance sera difficile à égayer dans certains établissements avec les restrictions de la province.

C’est bien d’avoir les terrasses ouvertes, mais s’il n’y a plus de musique pour les gens dehors, s’il n’y a pas d’alcool après 22 heures, il y a certains bars, des restaurants pour qui ça ne va rien changer, ajoute-t-il.

North Vancouver

En déposant sa motion mercredi soir, la mairesse de North Vancouver, Linda Buchanan, a soutenu que les règles visant à limiter la propagation de la COVID-19 ont été préjudiciables aux entreprises locales. Elle espère que le programme de terrasses temporaires recevra une aide financière.

Une grande partie de notre activité économique provient des petites entreprises. Nous devons donc faire tout notre possible pour soutenir leur viabilité.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Delta

De son côté, la Ville de Delta a donné le feu vert au programme lors de la réunion du conseil municipal lundi.

Le président de l'Association des restaurants de la province, Ian Tostenson, demande aux conseils municipaux d'agir rapidement pour aider les entreprises à se préparer à la saison froide.

En ce moment, les décisions sont cruciales. Il faut plusieurs semaines, sinon davantage, aux restaurants pour organiser et adapter leur terrasse pour l’hiver, estime M. Tostenson.

Non seulement les terrasses temporaires profitent-elles aux entreprises, mais elles permettent aux clients de s’amuser en temps de pandémie, rappelle-t-il.

À Surrey, le projet doit prendre fin le 31 octobre, mais il n’est pas exclu qu’il se prolonge cet hiver.

Avec les informations de Meera Bains et Marc-Antoine Bélanger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !