•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une extension Mozilla pour éliminer les recommandations YouTube inappropriées

Illustrations de différents robots qui recommandent des vidéos sur la page d'accueil de YouTube.

L’algorithme de recommandation de YouTube est responsable de 70 % des visionnements sur la plateforme.

Photo : Tomo Kihara

Radio-Canada

La fondaton Mozilla veut contribuer à améliorer l’algorithme de recommandation de YouTube avec une nouvelle extension gratuite pour Firefox et Chrome, RegretsReporter, qui permet aux internautes de signaler les contenus déplacés ou non pertinents que la plateforme leur recommande automatiquement.

Sorte de projet de recherche façon production participative (crowdsourcing), c’est-à-dire approvisionné par la communauté des internautes, l’extension vise à récolter des données qui seront ensuite analysées pour découvrir des tendances récurrentes dans le processus de recommandation de YouTube.

L’an dernier, Mozilla a relayé un billet de blogue (Nouvelle fenêtre) répertoriant des dizaines d’exemples tirés de l’expérience d’internautes dont la navigation a bifurqué vers un coin sombre ou dangereux de YouTube sans le vouloir.

Les centaines de réponses que nous avons reçues étaient terrifiantes : les internautes affirmaient subir régulièrement des redirections vers des recommandations racistes, conspirationnistes ou violentes après avoir regardé du contenu inoffensif, explique l'entreprise.

Par exemple, après avoir regardé une vidéo sur les Vikings, un internaute rapporte que YouTube lui a recommandé du contenu sur la suprématie blanche. Une autre personne regardait une vidéo dans laquelle une drag queen parlait de confiance en soi, avant d’être inondée de suggestions de vidéos contenant des diatribes homophobes.

Il y tant d’attention qui est dirigée sur Facebook – avec raison – lorsqu’on parle de désinformation, affirmait au site The Verge Ashley Boyd, vice-présidente de la division Plaidoyer et engagement à Firefox. Or, il y a d’autres éléments de l’écosystème numérique qui ont été ignorés, et YouTube est l’un d’entre eux.

Ces personnes affirment prendre à cœur les inquiétudes sur leur algorithme et avoir fait des progrès, mais il n’y a aucune façon de vérifier leurs prétentions.

Une fois l’extension installée, l’internaute retrouvera une émoticône de visage faisant la moue à côté de sa barre de navigation. En cliquant sur cette émoticône, cette personne enverra sa recommandation regrettable à Mozilla pour fins d’analyse, en précisant comment elle y est arrivée.

Page web avec des vidéos et une icône rouge représentant un visage triste.

L'icône rouge de l'extension RegretsReporter permet de signaler à la Fondation Mozilla une recommandation de YouTube inappropriée.

Photo : Fondation Mozilla

Mozilla prévoit récolter des données pendant au moins six mois avant de présenter ses conclusions aux internautes. J’aimerais que les gens s’intéressent plus à la façon dont l’intelligence artificielle et les systèmes de recommandation touchent leur vie. Cela n’a pas à être mystérieux, affirme Ashley Boyd.

Avec les informations de The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !