•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réouverture du Bar le Kirouac sous surveillance policière à Québec

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une policière, de dos, regarde un employé discuté avec un autre homme.

Le Bar le Kirouac a reçu la visite de policières jeudi matin.

Photo : Radio-Canada / Sébastien Tanguay

Le Bar le Kirouac, qui est lié directement à plus de 70 cas de contamination à la COVID-19, a rouvert ses portes jeudi matin, après plus de deux semaines d’inactivité. Des policières ainsi que des employés de la santé publique et de la CNESST ont visité l’établissement pour s’assurer du respect des consignes sanitaires.

Les représentants des autorités se sont présentés au bar du quartier Saint-Sauveur vers 11 h, soit une heure après sa réouverture.

Karine Bonsaint, cheffe de service en santé au travail à la Direction de santé publique du CIUSSS de la Capitale-Nationale, explique que cette visite impromptue visait à vérifier que tout a été mis en place pour protéger les clients et les employés de l’établissement.

1ad30c1aa36d46a4b4b80dc5c9fffc1b

Bar kirouac eclosion covid karaoke

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Ils s'assurent que le propriétaire connaît bien les mesures à mettre en place, que les mesures, en ce moment, sont mises en place [...] et puis si ce n'est pas fait, eh bien on lui explique ce qu'il doit faire, pourquoi il doit le faire, puis on répond à ses questions aussi pour arriver à notre objectif , affirme Mme Bonsaint.

Le Bar le Kirouac avait fermé ses portes le 30 août, une semaine après qu’une soirée karaoké tenue en ses murs a mené à une importante éclosion de coronavirus.

Je ne suis vraiment pas inquiet

Le propriétaire de l’établissement était pour sa part heureux de pouvoir reprendre ses activités. Lucien Simard, précise qu’aucune mesure de sécurité additionnelle n’a été prise au cours des dernières semaines étant donné que son établissement, insiste-t-il, respectait les règles sanitaires avant la fermeture.

Une bouteille de désinfectant pour les mains, sur une table, à côté de lingettes désinfectantes de marque Lysol.

Lucien Simard précise que son établissement respectait les règles sanitaires avant la fermeture.

Photo : Radio-Canada / Sébastien Tanguay

M. Simard refuse d’ailleurs de prendre quelque blâme qui soit pour l’éclosion de coronavirus survenue au Bar le Kirouac.

Quelle part de responsabilité est-ce que vous prenez sur vos épaules pour toute cette soirée?, lui a-t-on demandé?

Aucune, aucune, je ne suis vraiment pas inquiet des démarches, de ce que j'ai fait, même que je suis plus rigoureux que plusieurs autres bars et restaurants où les règles ne sont pas autant respectées , a répondu Lucien Simard.

Avec les informations de Hadi Hassin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !