•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie dans une tourbière à Baie-Sainte-Anne : plus de peur que de mal

Des pompiers devant les flammes.

Un incendie s'est déclaré dans une tourbière à Baie-Sainte-Anne. Les pompiers sont intervenus durant la nuit.

Photo : Facebook/Ligouri Turbide

Un incendie qui s’est déclaré mercredi soir dans une tourbière à Baie-Sainte-Anne, au Nouveau-Brunswick, a été maîtrisé durant la nuit.

Les pompiers de Baie-Sainte-Anne ont reçu un appel signalant l’incendie vers 23 h, indique le chef pompier, Ligouri Turbide.

Arrivés sur les lieux, explique-t-il, les pompiers ont constaté que le champ et un amas de tourbe étaient en feu.

La tourbière en flammes.

Les intervenants ont réussi à maîtriser l'incendie.

Photo : Facebook/Ligouri Turbide

La principale préoccupation des pompiers au cours de la nuit était la sécurité des résidents des environs. Ils se demandaient constamment s’il fallait évacuer les gens, mais cela n’a pas été nécessaire en fin de compte.

Il n’y a plus de risque maintenant. Il y avait un risque probablement de 11 h à 3 h du matin, estime Ligouri Turbide.

Personne n’a été blessé et aucun bâtiment n’a été touché par les flammes, assure M. Turbide.

C’est juste leur pile de mousse qui a été affectée, tout le champ là et au moins quatre meules de mousse, précise-t-il.

De la machinerie lourde et des travailleurs dans la tourbière.

Le travail se poursuit jeudi sur les lieux de l'incendie.

Photo : Radio-Canada / François Lejeune

L’incendie a été maîtrisé, mais le travail des intervenants n’est pas terminé pour autant.

Les meules, c’est de quoi tellement dur à éteindre. Il faut presque qu’ils virent ces meules-là à l’envers, puis appliquer de l’eau. La dernière fois que ça nous était arrivé, ç'a pris comme quatre jours avant de tout éteindre, explique le chef pompier.

L’entreprise Thériault & Hachey et le ministère des Ressources naturelles ont aussi participé à la lutte contre l’incendie, souligne Ligouri Turbide dans une publication sur Facebook.

L'usine même de l'entreprise avait été ravagée par un autre incendie en 2018 et elle a été reconstruite.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !