•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Christian Dubé présente publiquement ses excuses à la coiffeuse de Thetford Mines

M. Dubé au salon rouge lors du dernier remaniement ministériel.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a fait son mea-culpa.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Christian Dubé s'est excusé publiquement à la télévision, jeudi, pour les propos qu'il a tenus à l'endroit d'une coiffeuse de Thetford Mines, accusée à tort par le ministre de la Santé d’avoir exercé sa profession tout en se sachant infectée par la COVID-19.

La femme, qui souhaite conserver l’anonymat par crainte de représailles, réclamait que le ministre se rétracte à la télévision, soit sur la plateforme où Christian Dubé l’a accusée mardi d’avoir visité trois résidences pour aînés de Thetford Mines alors qu’elle se savait porteuse du virus.

J'aimerais faire mes excuses publiques à la dame qui coiffait dans les résidences pour personnes âgées. Je lui ai parlé [mercredi], premièrement pour prendre de ses nouvelles et lui dire que j'étais désolé de la situation. La bonne nouvelle, c'est qu'elle va très bien, elle se remet très bien de ce qui lui est arrivé, a déclaré Christian Dubé alors qu'il faisait le point sur la pandémie de COVID-19 au Québec.

J'ai trouvé l'incident très malheureux, pour moi, pour elle, et je voulais le mentionner publiquement que je m'en excuse, de ce que j'ai pu lui faire. C'était vraiment pas mon intention, c'était une maladresse.

Christian Dubé, ministre de la Santé

J'ai pris connaissance d'un texte. Je l'ai interprété d'une façon. Je l'ai mal interprété. Je croyais que la dame savait qu'elle était contagieuse. Ç'a été mon interprétation. C'est pour ça que je me suis empressé de l'appeler et de m'excuser. C'est moi qui étais en faute dans tout ça, a ensuite expliqué Christian Dubé.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Christian Dubé s'adresse aux journalistes lors d'une conférence de presse.

Le ministre de la Santé Christian Dubé s'est excusé à la coiffeuse de Thetford Mines

Photo : Radio-Canada

La coiffeuse satisfaite

La coiffeuse de Thetford Mines a réagi peu après lors d'une courte entrevue avec Radio-Canada. Elle est satisfaite des excuses publiques du politicien et veut maintenant aller de l'avant.

Je pense que je suis assez respectable pour demander que le côté positif arrive. On va laisser retomber la poussière et on espère que tout va reprendre le cours normal, a-t-elle souligné.

Christian Dubé avait reconnu son erreur le jour même, mardi, dans une publication sur Twitter. La coiffeuse jugeait toutefois que c'était insuffisant.

Comme ça l’a été dit à la télévision, que j’étais vraiment contaminée et que je le savais et puis que j’ai circulé, j’aimerais que la même réparation soit faite à la télé de façon à ce que le message soit clair, sans abuser, a-t-elle indiqué en entrevue avec Radio-Canada jeudi matin.

Le ministre l'a appelée

La coiffeuse est aussi reconnaissante que le ministre ait pris le temps de l'appeler personnellement pour clarifier la situation.

J’ai apprécié qu’il m’appelle. Je ne pensais pas qu’il prendrait le temps, tout simplement, pour moi, ajoute-t-elle.

Pour tout l’or du monde, je n’aurais pas voulu entrer dans les résidences, faire du mal à personne. Il a avoué que c’était un manque de sa part.

La coiffeuse de Thetford Mines

Annulations

Pendant ce temps, le salon de la coiffeuse est rouvert au public, depuis jeudi matin. Malgré tout, c'est annulation par-dessus annulation. Les gens sont craintifs. Je les comprends, affirme la coiffeuse, visiblement bouleversée par la tournure des événements.

Avec la collaboration de Marc-Antoine Lavoie et de Félix Morissette-Beaulieu

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !