•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sally fait une première victime dans le sud-est des États-Unis

Les aménagements des deux côtés d'une rivière sont inondés.

Sally a laissé des rivières gonflées par la pluie et d'importants dégâts, notamment à Orange Beach, en Alabama, où une personne a perdu la vie.

Photo : Associated Press / Angie Wang

Agence France-Presse

Des trombes d'eau se sont abattues entre mercredi et jeudi sur l'Alabama et la Floride, dans le sud-est des États-Unis, dans le sillage de la tempête Sally, qui a fait au moins un mort, selon les autorités locales, et provoqué d'importantes inondations et coupures de courant.

Une personne est décédée dans la ville côtière d'Orange Beach, en Alabama, a confirmé jeudi le lieutenant Trent Johnson, de la police locale.

Sally a touché terre mercredi à 4 h 45 à Gulf Shores, une petite ville de l'Alabama. Il s'agissait alors d'un ouragan de catégorie 2 (sur 5), qui a depuis été rétrogradé en tempête tropicale, puis en dépression tropicale.

Le mur extérieur d’un immeuble a été arraché au passage de l'ouragan Sally.

Le mur extérieur d’un immeuble a été arraché au passage de l'ouragan Sally.

Photo : Getty Images / Joe Raedle

Ses vents se sont nettement calmés et n'atteignent plus désormais qu'une vitesse maximale de 45 km/h.

La dépression se déplace en revanche lentement, ce qui entraîne des pluies continues sur les mêmes zones pendant une période prolongée, intensifiant la montée des eaux, selon le dernier bulletin du Centre national des ouragans (NHC) jeudi.

Transformées en torrents pendant le passage de Sally, les rues de certaines villes en Alabama et en Floride, comme Orange Beach et Pensacola, étaient jonchées de débris et de branches d'arbres.

Un véhicule abandonné sur une route inondée après le passage de l'ouragan Sally.

Un véhicule abandonné sur une route inondée après le passage de l'ouragan Sally.

Photo : Getty Images / Joe Raedle

À Orange Beach, des bateaux de plaisance ont même été déplacés par les vents jusque sur les quais de la marina.

Les vitres de notre maison ont éclaté à 3 ou 4 h du matin et toute la maison tremblait comme un bateau sur l'eau. C'était effrayant.

Matt Wilson, habitant d'Orange Beach, à la chaîne WPMI

De nombreuses zones connaissent des inondations d'un niveau historique, a déclaré mercredi Kay Ivey, la gouverneure de l'Alabama, où l'état d'urgence avait été déclaré en début de semaine.

Un homme tenant un vélo avance dans une rue inondée à Pensacola, en Floride.

Un homme tenant un vélo avance dans une rue inondée à Pensacola, en Floride.

Photo : Getty Images / CHANDAN KHANNA

Le gouverneur de Floride Ron DeSantis a lui aussi décrété l'état d'urgence pour des comtés du nord-ouest de l'État, et indiqué qu'il se rendrait à Pensacola jeudi pour évaluer les dégâts.

Plus de 400 000 personnes étaient toujours privées l'électricité jeudi matin dans les deux États, selon le site poweroutage.us.

La dépression se déplaçait vers la Georgie, où elle devrait continuer à s'affaiblir jusqu'à vendredi.

Un drapeau américain flotte sur un bateau endommagé par l'ouragan Sally à Pensacola, en Floride.

Un bateau endommagé par l'ouragan Sally à Pensacola, en Floride.

Photo : Reuters / JONATHAN BACHMAN

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !