•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa a exempté une milliardaire américaine de l’obligation de la quarantaine

Le gouvernement fédéral aurait accordé des centaines d’exemptions depuis le début de la pandémie.

Une femme et un homme marchent à la Maison-Blanche.

Liz Uihlein et Jacob Peters, un dirigeant de l’entreprise américaine Uline, ont participé à un dîner d’État honorant le premier ministre australien Scott Morrison en septembre 2019 à la Maison-Blanche.

Photo : Getty Images / Paul Morigi

Radio-Canada

Le gouvernement fédéral a donné une autorisation spéciale à la milliardaire américaine, Liz Uihlein, et à deux autres dirigeants américains de son entreprise, pour un voyage d'affaires de 36 heures en Ontario, rapporte CBC.

Liz Uihlein, 75 ans, une importante donatrice de Donald Trump, a fait campagne publiquement contre les restrictions relatives à la COVID-19 imposées par les autorités sanitaires.

La présidente d'Uline, un détaillant de fournitures d'expédition, d'emballage et d'entretien ménager situé au Wisconsin, s'est envolée pour Toronto à bord de son avion privé le 25 août pour une visite à ses bureaux et à son entrepôt de Milton, en Ontario. Son séjour a duré près de deux jours.

Un porte-parole de l'entreprise a affirmé que Mme Uihlein et les deux autres dirigeants avaient obtenu une exemption de la période d'isolement de deux semaines mise en place depuis mars dernier par les autorités canadiennes.

En vertu d'un décret fédéral, seuls quatre membres du cabinet, le ministre des Affaires étrangères François-Philippe Champagne, le ministre de la Sécurité publique Bill Blair, la ministre de la Santé Patty Hajdu et le ministre de l'Immigration Marco Mendicino, et l'administratrice en chef de la santé publique, Theresa Tam, ont le pouvoir d'émettre des exemptions de quarantaine. L'entreprise refuse de dire qui a approuvé leurs demandes.

La police appelée pour non-port de masque

CBC rapporte que des agents de la police d’Halton ont été envoyés dans les bureaux d'Uline, à Milton, le matin du 26 août après une plainte selon laquelle les visiteurs américains tenaient de grandes réunions de groupe où personne ne portait de masque.

Le service de santé publique de la région d’Halton et le service de police ont refusé toutes les demandes d'entrevues à ce sujet. Halton a un règlement sur le masque dans les entreprises, mais il ne s'applique qu'aux zones où le public entre en contact avec les employés.

Le porte-parole d'Uline a confirmé que la police avait rencontré Liz Uihlein, affirmant qu'aucune mesure n'avait été prise et que toutes les règles de santé avaient été suivies au cours de son voyage.

Dans une déclaration transmise à CBC News, l'entreprise écrit que le voyage était conforme à toutes les lois canadiennes sur l'immigration, chacun des dirigeants a été formellement exempté de l'obligation de quarantaine par les voies et processus gouvernementaux appropriés.

Ottawa a discrètement approuvé des centaines d'exemptions

Depuis le début de la pandémie, le gouvernement fédéral a classé un certain nombre d'emplois comme essentiels, les exemptant ainsi de l’obligation de se soumettre à une quarantaine. Les chefs d’entreprises ne figurent toutefois pas dans cette liste.

Il existe une autre catégorie d’exemption appelée intérêt national, mais cette catégorie demeure secrète. Les départements affirment que les lois sur la protection de la vie privée les empêchent d'identifier les personnes qui ont reçu ce type d'exemption, de même que les entreprises pour lesquelles elles travaillent.

Cependant, il est de notoriété publique que la Ligue nationale de hockey a reçu des centaines d'exemptions pour les séries éliminatoires dans les villes-bulles de Toronto et d'Edmonton par l'intermédiaire du bureau du ministre de l'Immigration Marco Mendicino.

Près de 50 joueurs des Blue Jays de Toronto ont également été exemptés pour leur camp d'entraînement clos de juillet au Centre Rogers.

Des exemptions secrètes

Sécurité publique Canada a indiqué que le ministre Blair avait émis trois exemptions. L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a déclaré que la ministre Hajdu n'avait utilisé son pouvoir qu'une seule fois pour les employés d'une entreprise qui fabrique des ventilateurs, tandis que Theresa Tam a approuvé cinq demandes provenant d'intervenants clés de la COVID-19 en août.

Le ministre Champagne a accordé 53 exemptions pour la mobilité professionnelle et 8 supplémentaires pour des raisons médicales ou pour faciliter les voyages internationaux.

Les réglementations fédérales sur la quarantaine permettent aux quatre ministres et à Mme Tam d'associer des conditions supplémentaires, telles que le port du masque et l'interdiction de manger au restaurant.

Qui sont les Uihlein?

Liz Uihlein et son mari Richard font partie des plus importants donateurs du Parti républicain, selon le Center for Responsive Politics, ayant donné plus de 40 millions de dollars américains en 2019-2020. Elle a critiqué sévèrement la réponse américaine à la pandémie de la COVID-19, affirmant que les fermetures imposées par le gouvernement ont été coûteuses et préjudiciables pour les entreprises.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !