•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa verse 12 M$ pour rendre les écoles de la Saskatchewan plus vertes

Jonathan Wilkinson lors d'une conférence de presse dans un hôtel de Winnipeg.

Le ministre fédéral de l’Environnement et des Changements climatiques, Jonathan Wilkinson.

Photo : La Presse canadienne / Mike Sudoma

Ottawa annonce un investissement de 12 millions de dollars pour financer plus de 160 projets dans des écoles de la Saskatchewan afin de les rendre plus « durables et résistantes » face au climat.

Grâce à ces fonds, les établissements scolaires seront notamment dotés de fenêtres mieux isolées et de systèmes de chauffage et de refroidissement plus récent, peut-on lire dans le communiqué à cet effet.

L’École Evan Hardy Collegiate de Saskatoon, par exemple, recevra 570 000 $ pour le remplacement de son toit.

Ottawa s’engage également à verser 76 000 $ à l’Institut Vanier Collegiate de Moose Jaw pour qu’il puisse remplacer les luminaires dans le gymnase, dans les corridors et à l’extérieur de l’école par un éclairage DEL.

Taxe carbone : le retour du balancier

Pour financer ces projets, le gouvernement fédéral indique qu’il utilise l’argent issu de la taxe carbone, entrée en vigueur au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, en Ontario et en Saskatchewan en avril 2019.

Le gouvernement provincial est d’ailleurs toujours impliqué dans un litige l’opposant à Ottawa. La Saskatchewan doit être entendue le 22 septembre prochain par la Cour suprême du Canada.

Dans une lettre envoyée à Justin Trudeau mardi pour lui demander de tenir compte des Saskatchewanais dans son discours du Trône, le premier ministre Scott Moe réitère que la taxe carbone doit être mise en veilleuse.

Questionné à ce sujet, le ministre fédéral de l’Environnement et des Changements climatiques, Jonathan Wilkinson, a affirmé que le dossier a déjà été réglé.

Les deux tiers des Canadiens y sont favorables, a-t-il également soutenu.

Son gouvernement est prêt à parler de projets énergétiques sur lesquels Ottawa et la Saskatchewan s'entendent, dit-il, comme des projets d'énergie nucléaire.

Avec les informations d'Omayra Issa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !