•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Air Liaison baisse ses tarifs sur la Côte-Nord

Un avion de la bannière « Air Liaison »

Un des avions de la compagnie aérienne qui se rend dans plusieurs communautés de la Côte-Nord et de la Basse-Côte-Nord.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

Il sera désormais possible d’acheter un billet d’avion pour un aller-retour entre la Côte-Nord et les grands centres pour moins de 800 $ avec Air Liaison.

La compagnie aérienne a annoncé une baisse de tarifs, mercredi. Avant, un billet pour l'aller-retour entre Montréal et Sept-Îles réservé quelques semaines à l’avance coûtait environ 1200 $ avec Air Liaison.

Toutefois, cette baisse de prix s’applique seulement à la moitié des billets pour un trajet. L’autre moitié va continuer de fluctuer selon le marché, précise la compagnie aérienne.

Le directeur adjoint aux opérations chez Air Liaison, Nicolas Durand, explique que cette décision a été prise pour limiter les risques financiers.

On prend clairement un risque, mais le plus important c’est de relier les régions vers les grands centres avec de nouveaux horaires.

Nicolas Durand, directeur adjoint aux opérations chez Air Liaison

Une bonne nouvelle, estime le maire de Baie-Comeau

Ces tarifs seront en vigueur notamment sur des trajets entre Sept-Îles et Montréal ainsi qu’entre Baie-Comeau et Québec.

Une nouvelle bien accueillie à Baie-Comeau, car la liaison directe vers Québec n'était plus en place depuis un moment. Le maire, Yves Montigny, se dit satisfait, mais il croit que d’autres transporteurs devraient aussi suivre cet exemple.

Il demande aussi au gouvernement de faire sa part pour éviter que les prix des billets remontent.

Le gouvernement du Québec va devoir, un moment donné, restreindre le nombre d'entreprises dans une destination comme Baie-Comeau pour s'assurer qu'Air Canada ne revienne pas avec des prix recoupés pour couper l'herbe sous le pied à quelqu'un qui veut offrir service viable à long terme, avertit M. Montigny.

Une décision stratégique

Cette annonce survient dans un contexte où les régions du Québec, en collaboration avec le gouvernement, travaillent à mettre en place un service aérien fiable et abordable pour desservir les aéroports délaissés par Air Canada cet été.

À Baie-Comeau, la possibilité du retour d'Air Canada plane toujours. Le directeur de l'Observatoire international de l’aéronautique et de l’aviation civile, Mehran Ebrahimi, est d’avis que cette baisse de prix d’Air Liaison est, dans ce contexte, une stratégie pour améliorer sa position sur le marché nord-côtier.

Il n'y a pas de meilleur argument pour aller chercher les parts de marché que le prix de billets, indique-t-il. Tout ça, c'est pour se positionner de façon à ce que peu importe la manière dont le portrait va évoluer, pour être là et déjà avoir le pied dans le marché.

Mehran Ebrahimi ajoute que pour être économique viable malgré cette baisse de prix, les compagnies devront imiter leurs frais d'exploitation avec des appareils fiables et peu coûteux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !