•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

23 nouveaux cas de COVID-19 au Manitoba et 7 à l’École John Pritchard

250 élèves de l’école font désormais l'école à la maison.

Deux hommes marchent dans un corridor.

Le ministre de l'Éducation du Manitoba, Kelvin Goertzen, et le médecin hygiéniste en chef, Brent Roussin, se dirigent vers la salle de presse du Palais législatif pour une conférence de presse le 13 août 2020.

Photo : La Presse canadienne / David Lipnowski

Les autorités sanitaires du Manitoba annoncent 23 nouveaux cas de COVID-19 au Manitoba. Sept infections sont maintenant confirmées à l'École John Pritchard.

L’École John Pritchard a annoncé mardi soir qu’elle dénombrait 5 cas de COVID-19 parmi ses élèves. Mercredi, il fallait ajouter 2 cas confirmés à ce nombre, selon le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, mentionnant que les 7 cas d'infection touchent à la fois des élèves et des employés, sans plus de détails.

Les sept personnes étaient asymptomatiques lorsqu’elles étaient à l’école. Elles ont toutes par la suite développé des symptômes et obtenu un test de dépistage.

L’école s’organise

Les parents ont appris mardi soir que des élèves auront un enseignement à distance à compter de mercredi. Il s’agit des élèves des classes partagées de 4e et 5e année, de ceux de la 6e à la 8e année et de ceux qui fréquentent le programme avant et après l’école de la garderie Henderson Early Learning Centre. Cela représente plusieurs groupes fixes d’élèves.

En tout, environ 250 élèves suivront les cours à distance, selon le ministre de l’Éducation, Kelvin Goertzen.

L’école est maintenant en code orange, signifiant restrictions, selon le système d’intervention en cas de pandémie de la province. Il s’agit de la première éclosion de COVID-19 dans une école du Manitoba depuis le début de la pandémie.

Il s’agit aussi du premier cas de transmission dans une école, selon le Dr Roussin.

Six cas sont liés à un seul des groupes fixes. La septième personne infectée a été en contact avec les autres groupes fixes qui suivent les cours à domicile. Brent Roussin affirme qu’il est tout à fait possible que ce dernier cas ne soit pas lié à l’éclosion.

Les élèves qui sont toujours en classe doivent maintenant se tenir à 2 mètres les uns des autres, ce qui est possible grâce aux salles de classes libérées par les élèves en apprentissage à domicile.

Nous savions qu'il y aurait des cas au sein du système scolaire et nous voulions nous assurer qu'il pourrait y avoir une réponse rapide lorsque des cas se présenteraient, affirme Kelvin Goertzen. La préparation qui a eu lieu cet été est mise en oeuvre aujourd'hui.

L’apprentissage à domicile et les nouvelles restrictions sanitaires à l’école pourraient durer jusqu’à deux semaines, selon la direction.

Il y a maintenant 11 cas de COVID-19 dans 6 écoles du Manitoba et environ 450 cas au pays, selon le ministre de l’Éducation.

De toute évidence, c’est une chose à laquelle chaque province, chaque division scolaire et pratiquement chaque école fait face d'une manière ou d'une autre, dit-il.

Le premier cas à se produire dans une école au Manitoba a été annoncé le lendemain de la rentrée, au Collège Churchill.

23 nouveaux cas

Cela porte le total de cas décelés dans la province à 1489 depuis le début de la pandémie. Le taux de positivité sur cinq jours s’établit à 1,5 %.

Voici les faits saillants : 

  • Nombre de cas actifs aujourd’hui : 283

  • Personnes guéries à ce jour : 1190

  • Personnes à l’hôpital : 9, dont 3 aux soins intensifs

  • Le nombre de décès attribuables à la COVID-19 reste à 16.

La répartition des nouveaux cas de COVID-19 par région sanitaire est la suivante :

  • Winnipeg : 20

  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 2

  • Nord : 1.

Depuis le début du mois de février, 158 706 tests de dépistage ont été effectués au Manitoba, dont 1266 mardi.

Par ailleurs, un employé du foyer Parkview Place Long Term Care Home a reçu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19. L’information a été confirmée mercredi matin par Paul Turenne, le porte-parole de l’Office régional de la santé de Winnipeg.

L’établissement est désormais en code rouge, signifiant critique, selon le système d’intervention en cas de pandémie de la province.

Ce nouveau cas n’est pas le premier à survenir dans le foyer de soins situé rue Edmonton. Un employé avait été déclaré positif en avril.

Expositions possibles

La province annonce également qu’une personne infectée par la COVID-19 s’est rendue dans plusieurs lieux publics les 5 et 6 septembre.

Le 5 septembre, elle s’est rendue dans les lieux suivants :

  • Tavern United, situé au 1405, avenue St. Matthews, de 16 h 30 à 17 h 15

  • U Putz, situé au 423, rue McPhillips, de 20 h à 22 h

  • McPhillips Street Station, situé au 484, rue McPhillips, vers 10 h

  • Hampton Inn, au 730, rue Berry dans la nuit du 5 au 6 septembre.

Le 6 septembre, elle s’est rendue au centre commercial Polo Park de 12 h 30 à 13 h 30.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !