•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fumée des feux de l’Ouest américain visible au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le ciel est assombri au-dessus de la ville de Los Angeles.

La ville de Los Angeles est enveloppée dans un épais brouillard causé par les incendies de forêt.

Photo : Reuters / MARIO ANZUONI

Radio-Canada

Les feux de l’Ouest américain sont si puissants que la fumée qu’ils provoquent est perceptible jusqu’au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Lorsque la fumée est aussi intense, elle peut parcourir 4000 km. C’est pour cette raison qu’on voit un léger voile de fumée depuis mardi, même dans la région , explique la porte-parole de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), Josée Poitras.

Elle confirme que la situation n’a cependant rien d’inquiétant, car les particules ne sont présentes qu’en haute altitude.

Le météorologue d'Environnement Canada, Simon Legault précise que la couleur orangée du soleil, qu'on a pu apercevoir en début de semaine était liée aux feux dans l'Ouest américain.

Le Québec en renfort

Un nouveau contingent de 20 pompiers forestiers quittera sous peu le Québec pour la Californie afin de combattre les immenses brasiers qui ravagent les forêts de l’Ouest américain.

Parmi ce groupe qui partira jeudi, quatre pompiers sont rattachés à la base de la SOPFEU, à Roberval.

Sur la route, les pompiers regardent le petit mur de flammes.

Les pompiers surveillent un feu qu'ils ont allumé pour aider à contenir l'incendie de Dolan, près de Big Sur, en Californie.

Photo : Associated Press / Nic Coury

L’organisme a accepté de répondre à la nouvelle demande des autorités américaines devant l’ampleur du désastre. Les conditions météorologiques au Québec et le fait qu’aucun feu de forêt ne fait rage actuellement la province permettent à la SOPFEU de participer aux opérations.

Les pompiers forestiers québécois seront déployés dans le nord de la Californie, plus précisément dans la Forêt nationale de Plumas. C’est aussi à cet endroit que le précédent contingent de la SOPFEU travaillait.

Le premier contingent de retour

Ce groupe d’une soixantaine de pompiers, dont six basés à Roberval, a été envoyé sur place au début septembre. Alors que d’autres quittent le pays, ceux-ci reviennent mercredi après 14 jours de travail consécutifs en Californie.

Au total, plus de 300 sapeurs et spécialistes canadiens vont aider à combattre les incendies aux États-Unis par l’entremise du Centre interservices des feux de forêt du Canada.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !