•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec verse 3,1 millions de dollars à l'organisme Le Panier bleu

Une personne tient une cagette remplie de légumes dans un champ.

Québec entend encourager Le Panier bleu à promouvoir l’achat local.

Photo : getty images/istockphoto / StockSeller_ukr

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec annonce une enveloppe de plus de 3,1 millions de dollars à l’organisme Le Panier bleu, lancé en avril pour favoriser l'achat de produits québécois.

Cette contribution non remboursable permettra à l’organisme de réaliser sa deuxième phase de développement, qui vise à faire contrepoids aux plateformes internationales en encourageant l’achat local à travers la promotion et le marketing stratégiques dans un contexte de crise sanitaire.

La nouvelle phase permettra au Panier bleu de poursuivre sa mission en améliorant la performance de sa plateforme numérique.

Le Panier bleu […] est un outil important dans le cadre de notre plan de relance de l’économie québécoise, car nous croyons au potentiel de cette plateforme pour stimuler l’achat local et mieux faire connaître les entreprises et les produits de chez nous.

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation
Le logo du Panier bleu, une initiative du gouvernement provincial pour favoriser l'achat local.

Le Panier bleu

Photo : Le Panier Bleu

Il s’agit entre autres de continuer la promotion de l’achat local, en offrant une importante visibilité aux commerçants et aux produits québécois et poursuivre le développement de son site web lepanierbleu.ca, qui regroupe déjà quelque 22 000 commerces québécois.

Il est possible d’y effectuer une recherche géolocalisée ainsi qu’une recherche par produit ou par commerce. Les commerçants peuvent ainsi avoir accès gratuitement à plusieurs services.

Un homme tient un café dans ses mains et sourit à la caméra.

Le site lepanierbleu.ca, qui regroupe déjà quelque 22 000 commerces québécois. (archives)

Photo : Capture d’écran - Panier bleu

Les consommateurs pourront, grâce à la deuxième phase, trouver les produits qu’ils souhaitent acheter en accédant en temps réel aux stocks des commerçants participants. Cette plateforme offrira une visibilité particulière aux produits québécois.

Québec évoque également huit chantiers de réflexion, dont le rapport final est attendu à la fin de l’automne. Ils serviront à prendre le pouls de l’industrie.

Les recommandations qui en résulteront serviront également de base pour l’accélération du virage numérique du secteur du commerce de détail au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !