•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La tour cellulaire du Mont-Apica bientôt en service

Une tour de télécommunications installée près de la forêt à Saint-François-de-Sales.

Une tour de télécommunications installée à Saint-François-de-Sales.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Laurie Gobeil

Les travaux visant l’implantation d’une tour de télécommunications sur le Mont-Apica tirent à leur fin. La région pourra donc bénéficier d’une meilleure couverture téléphonique et d’un service d’Internet à haute vitesse, sur l’ensemble de son territoire, dès octobre.

Il s’agit de la douzième tour du projet visant à améliorer les communications cellulaires au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les travaux entre Hébertville et Québec, sur la route 169, dans la Réserve faunique des Laurentides, ont été complétés au cours des derniers mois. Seule une portion d’environ six kilomètres à l’intérieur du parc ne sera pas couverte.

L’ensemble du tronçon sera couvert sauf une petite section de six kilomètres. C’est une section où il n’y avait pas de service d’électricité. Donc, ça nous empêchait d’y aller, précise André Nepton, le coordonnateur de l’Agence interrégionale de développement des technologies de l’information et des communications (AIDE-TIC).

La couverture se rend jusqu’aux infrastructures du ministère des Transports du Québec (MTQ), donc juste avant le Mont-Apica.

Dernier projet à Saint-Honoré

Le dernier projet est celui du Domaine des Grands-Boisés à Saint-Honoré. La treizième et dernière tour prévue pour cet endroit est actuellement en construction.

On devrait être en chantier à la fin du mois de septembre. L’érection de la tour devrait avoir lieu en octobre et la mise en service par la suite, explique André Nepton.

On se rappellera que Saint-Thomas-Didyme, Saint-Stanislas, Lamarche, Lac-Bouchette, Saint-André-du-Lac-Saint-Jean et Saint-François-de-Sales font partie des municipalités qui obtiennent désormais une meilleure couverture grâce à l’une ou l’autre des 11 tours de télécommunications aménagées jusqu'ici.

La facture de 7,5 millions de dollars sera assumée aux deux tiers par Québec via son programme Québec branché. Les municipalités, les MRC et l’organisme AIDE-TIC, seront responsables de défrayer le reste du montant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !