•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nonagénaire winnipégois marche pour une bonne cause

Douglas McEwan.

Douglas McEwan, quelques instants avant d'entamer sa marche quotidienne pour lever des fonds pour divers organismes culturels winnipégois.

Photo : Radio-Canada / Jérémy Laniel

Chaque jour, Douglas McEwan, 95 ans marche pour récolter des fonds qui serviront à venir en aide à quatre organismes culturels de Winnipeg.

Installé à Winnipeg depuis 1966, Douglas MacEwan a toujours un été un amateur des arts. Du ballet à l’orchestre symphonique en passant par l’Opéra et le théâtre, vous aviez toujours une bonne chance de tomber sur lui dans le hall de la salle du centenaire un soir de première.

Depuis le début de la pandémie, les journées sont moins occupées pour M. McEwan. On reste à l’intérieur, on regarde la télévision et des films. De ne pas sortir pour le ballet, le théâtre ou l’opéra, ça fait des journées plus tranquilles , dit-il.

Cet été, un donateur anonyme lui a écrit pour lui proposer un projet : marcher pour une bonne cause. Il m’a dit si je marchais un kilomètre par jour, il allait donner 50 000 $ pour les organismes culturels de la ville. Si je me trouvais quelqu’un chaque jour pour m’accompagner lors de ma marche quotidienne, il doublerait la mise à 100 000 $ , raconte-t-il.

Depuis le 8 août, Douglas McEwan marche quotidiennement un kilomètre, toujours accompagné. Il compte le faire pendant 96 jours consécutifs, le tout prenant fin le 11 novembre, le jour de son 96e anniversaire.

Rectificatif : Une version précédente de ce texte donnait l'anniversaire de M. McEwan en septembre alors qu'il est plutôt en novembre.

Marcher en bonne compagnie

Mardi, avec les membres des médias comme témoins , il a entamé sa 39e marche quotidienne. Cette fois, il était accompagné de Larry Desrochers, directeur général de l'Opéra du Manitoba, de Kelly Thornton, directrice artistique du théâtre Royal MTC, de Julian Pellicano, chef en résidence de l’Orchestre symphonique de Winnipeg ainsi que d’André Lewis, directeur artistique du Ballet Royal de Winnipeg.

Le groupe marchant dans un parc.

Douglas McEwan marchant accompagné par Larry Desrochers, Kelly Thornton, André Lewis et Julian Pellicano

Photo : Radio-Canada / Jérémy Laniel

C’était une façon pour chaque organisme d’encourager l’initiative de Douglas MacEwan. Pour André Lewis, il était important de venir marcher à ses côtés aujourd’hui. C’est pour l'encourager, le supporté. C’est un très beau projet. Son amour pour les arts est exprimé en faisant ça.

Le directeur artistique du Ballet Royal de Winnipeg rappelle l’importance de ce genre de collecte de fonds, alors que le milieu culturel est lourdement frappé par la présente pandémie. Sans ce genre de support de la part de la communauté, comme le geste de M. McEwan, les arts ne pourront pas continuer , précise-t-il.

En tout, plus de 100 000 $ seront distribués équitablement entre les quatre organismes si M.McEwan maintient le rythme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !