•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Cabinet de Blaine Higgs sera composé d’ici la fin de septembre

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, dans son bureau qui regarde une caméra.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, le 15 septembre 2020.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Beaucoup de travail attend le nouveau gouvernement progressiste-conservateur majoritaire du Nouveau-Brunswick. Le premier ministre Blaine Higgs souhaite avoir son équipe en place rapidement.

Blaine Higgs veut nommer son Cabinet dans un délai de deux semaines, soit avant la fin septembre.

Les experts s’attendent à de nouveaux venus, dont Daniel Allain, le seul francophone élu au sein du parti.

Réforme de la santé

Blaine Higgs n’a pas donné de détails concernant une possible réforme en santé, qui est selon lui, toujours nécessaire.

Le premier ministre veut d’abord mener des consultations auprès des citoyens avant d'aller de l'avant, une promesse mise en veilleuse par la pandémie l'hiver dernier, après la volte-face sur le projet de fermeture de six urgences la nuit.

Lundi soir, à la suite de sa victoire, le chef progressiste-conservateur a évoqué le fait qu’il y aura des décisions difficiles, sans toutefois donner de détails.

Le but est de présenter les défis que nous avons et de trouver ensemble des solutions. Les gens verront ce à quoi nous faisons face, parce que je ne crois pas que toutes les solutions se trouvent ici à Fredericton, a dit Blaine Higgs mardi à Radio-Canada.

Le retour en Chambre pour la classe politique devrait se faire à la fin novembre.

Logo dessiné sur la porte vitrée de la salle du Cabinet.

La salle du Cabinet, à l'Assemblée législative à Fredericton au Nouveau-Brunswick, le 12 août 2020.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Hughes

Comme le gouvernement de Blaine Higgs n’a pas cette fois besoin de l’appui des partis, puisqu’il est majoritaire, le discours du Trône reprendra les grandes priorités des progressistes-conservateurs énoncées dans la plateforme.

Le dépôt du budget d'immobilisations, qui englobe les dépenses en infrastructures, aura pour sa part lieu lors de la première semaine de décembre.

Avec les informations de Michel Corriveau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !