•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des vandales détruisent un jardin pollinisateur à Amos

Un carré de terre avec des plantes écrasées.

Une plantation au parc Bélanger à Amos ciblée par des vandales.

Photo : Radio-Canada / Gracieuseté de la Ville d'Amos

Un jardin pollinisateur a été la cible de vandales dans le parc Bélanger à Amos.

La plantation avait été réalisée au cours des derniers mois. La Ville d’Amos voulait ainsi se joindre à un mouvement provincial visant à favoriser la survie et le développement des populations d’abeilles.

Toutes les plantes ont été arrachées, ce qui obligera la Ville d’Amos à repartir à zéro le printemps prochain.

Le maire d’Amos Sébastien D’Astous déplore le manque de civisme de certains citoyens.

On avait posé ce geste pour aider la nature, mais aussi pour le bien-être des citoyens qui pouvaient de ce nouvel espace fleuri. On sait que c’est une minorité de gens qui saccagent, mais c’est triste quand le bien public est pénalisé, explique-t-il.

Le maire reconnaît qu’il sera difficile de trouver le ou les coupables, mais il est convaincu que des animaux ne sont pas en cause. Il en appelle à une plus grande responsabilisation de tous.

C’est assez difficile à protéger, mais c’est sûr qu’on va continuer à faire des efforts pour la qualité de nos infrastructures. Ce n’est pas normal, en 2020, qu’on ait des gens qui font des graffitis, qui brisent des parcs ou des jardins. Chaque année, on se questionne si on doit rajouter des clôtures ou des caméras. Ce n’est pas normal. Il ne faut pas se rendre là, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !