•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau portail citoyen pour les Gatinois

La façade de l'hôtel de ville de Gatineau.

La Ville de Gatineau a lancé son nouveau portail citoyen qui regroupe les différents services municipaux. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un nouveau portail citoyen mis en ligne mardi permettra aux Gatinois d'accéder aux informations et aux services municipaux plus rapidement.

La Ville de Gatineau a lancé mardi un nouveau portail citoyen en ligne qui regroupera les principaux services offerts aux citoyens, 80 % de la population étant branchée sur Internet.

Ainsi, en s'inscrivant au portail, les usagers pourront notamment recevoir des avis municipaux, signaler différents problèmes, renouveler leur carte Accès Gatineau, consulter les horaires d’arrosage, de déneigement et des différentes collectes, notamment.

Ils pourront par exemple recevoir des alertes pour tout bris d'aqueduc ou d'égout.

Le guichet unique virtuel permettra également aux usagers de consulter les programmes de culture et de loisir.

On l’a vu avec la COVID, les gens ont besoin de faire affaire avec leur ville. On leur offre des services de première ligne. On est plus proche du monde. Le portail pour moi est très important, a commenté le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin.

Compte en ligne

Le portail citoyen devrait être bonifié par l’ajout prochain d’un dossier de paiement électronique de l'impôt municipal et des constats d'infraction. L’intégration du centre d’appels non urgents 311 et du service de bibliothèque est également prévue.

Application mobile

Pour le moment, le portail citoyen sera disponible sous la forme d'un site Internet, mais certains élus aimeraient aussi avoir une application mobile.

La possibilité d’une application, ça me semble incontournable. Je pense à Dtritus, qui est l’application mobile pour la gestion des matières résiduelles. Ça fonctionne super bien. Les citoyens l’utilisent, estime la conseillère Maude Marquis-Bissonnette.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !